Sélection Culturebox : 5 livres choisis dans la rentrée d'hiver 2018

Laurence Houot
Par @LaurenceHouot
Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 13/02/2018 à 16H50, publié le 13/02/2018 à 14H26
Couvertures de 5 livres de la rentrée d'hiver 2018

Couvertures de 5 livres de la rentrée d'hiver 2018

L'hiver s'étire, Culturebox vous donne 5 idées de lectures pour réchauffer vos soirées.

 
"4 3 2 1", de Paul Auster
"4 3 2 1" (Actes Sud), un roman monumental qui met en scène la vie d'un garçon d'origine juive né en 1947. Auster y inaugure un dispositif narratif inédit en déclinant 4 scénarios possibles pour son personnage, dont la somme dessine un portrait d'une grande profondeur, l'histoire des Etats-Unis en toile de fond. "4 3 2 1" est un roman exceptionnel et long, du coup il peut vous faire tenir jusqu'au printemps !
(traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Gérard Meudal - Actes Sud - 1024 pages - 28 €)
Couverture de "4 3 2 1", Paul Auster (Actes Sud)
 
"L'amour après", de Marceline Loridan-Ivens
Avec "L'amour après" (Grasset), de Marceline Loridan-Ivens, 89 ans, cinéaste, déportée à 15 ans à Auschwitz, ouvre "sa valise d'amour", pleine des souvenirs épistolaires de toutes sortes, lettres, notes, petits mots, que les hommes de sa vie lui ont adressés. Un livre solaire et sensuel, écrit dans une langue d'une jeunesse éclatante. 
(Grasset - 157 pages -16 €)
Couverture "L'amour après", Marceline Loridan-Ivens (Grasset)
 
"Couleurs de l'incendie", de Pierre Lemaitre
Pour nous réchauffer, poursuivons avec"Couleurs de l'incendie", le très attendu 2e volet de la trilogie de Pierre Lemaitre, commencée il y a 4 ans avec "Au revoir là-haut". Au centre de ce nouvel opus, Madeleine Péricourt, poussée par la vie à l'émancipation. Un beau portrait de femme doublé d'une nouvelle tranche d'histoire de France. Tous les ingrédients d'un bon roman qui s'adresse à un large, à un très large public, ce qui n'est pas la moindre de ses qualités.
(Albin Michel – 530 pages – 22,90 euros - Sortie le 3 janvier 2018)
Couverture "Couleurs de l'incendie", Pierre Lemaitre (Albin Michel)

 
"Faire mouche", de Vincent Almendros 
"Faire mouche" (Editions de Minuit), un roman qui raconte le retour, avec sa compagne enceinte, d'un homme dans sa famille après une longue absence. Vincent Almendros confirme avec ce troisième roman court et tranchant son talent pour décrire en peu de mots les paysages, les atmosphères et les âmes chargées. Pour les amateurs de belle prose et  de polars décalés
(Editions de Minuit - 127 pages - 11.50 €)
Couverture de "Faire mouche", de Vincent Almendros
 
"Les Rêveurs", d'Isabelle Carré
Dans ce livre qui commence comme un roman, et s'achève plutôt comme un récit autobiographique, la comédienne Isabelle Carré raconte son enfance et son adolescence dans les années 70 dans une famille un peu décalée. Un premier roman réussi, à la fois drôle et émouvant, qui révèle ce que cache l'énigmatique constance de son sourire.
(Grasset– 300 pages – 20 €)
Couverture "Les Rêveurs", Isabelle Carré (Grasset)