Rentrée littéraire : Pink Floyd, Bowie, The Who sous la plume de Philippe Fusaro dans "Nous étions beaux la nuit"

Par Myriam Figureau / Lamia Coulibaly @Culturebox
Mis à jour le 12/10/2018 à 11H15, publié le 12/10/2018 à 11H14
Philippe Fusaro devant sa librairie "L'oiseau siffleur"

Philippe Fusaro devant sa librairie "L'oiseau siffleur"

© Capture d'écran France 3 / Culturebox

Auteur et libraire installé à Valence dans la Drôme, Philippe Fusaro publie "Nous étions beaux la nuit". Un roman qui retrace la vie nocturne du "Piper Club", lieu mythique de Rome en 1965 . Un lieu de passage de grands artistes où la jeunesse romaine croisait les Pink Floyd, David Bowie, les Who, Marianne Faithful avec Keith Richard, Fellini et bien d'autres.

Après "Aimer Fatigue" en 2014, Phillipe Fusaro nous sert de guide cette fois dans la découverte d'un lieu mythique de Rome le "Piper Club".  "Andiamo Al Piper ! qu'on prononce à l'anglaise mais avec le "r" final qui roule à l'italienne", précise l'auteur.

Reportage France 3 Grand Lyon : M. Figureau / D. Pajonk / C. Thomas
Rentrée littéraire : Philippe Fusaro
Le Piper donc, un night-club, haut lieu de la vie nocturne, lieu de concert depuis 1965 et où se croisent la jeunesse romaine, des acteurs, des metteurs en scène et des vedettes de la chanson. D'autres feront un début de carrière en Italie dans ce club. Sur les photos d'un livre rare, retrouvé par Philippe Fusaro, on voit Marianne Faithful avec Keith Richard, Fellini ou les Pink Floyd. Philippe Fusaro y imagine son héros Gianni toujours accompagné de son meilleur ami le chanteur Christophe. 
 
Philippe Fusaro dit écrire en musique. Et c'est vrai que l'on se laisse vite entraîner dans ce rythme, dans cette vie nocturne où les histoires d'amour se défont. On croit y être et on voudrait que ces nuits ne finissent jamais. 
"Nous étions beaux la nuit" de Philippe Fusaro 

"Nous étions beaux la nuit" de Philippe Fusaro 

© Capture d'écran France 3 / Culturebox

Né en 1971 en Lorraine dans une famille d’immigrés italiens, Philippe Fusaro a écrit un recueil de nouvelles et des romans dans lesquels il est beaucoup question d’Italie, et particulièrement des immigrés et des petites gens. Formateur de jeunes libraires, il a créé la librairie L’oiseau siffleur à Valence.
 
"Nous Etions Beaux la Nuit" de Philippe Fusaro 
Editions La Fosse aux Ours
192 pages 
Prix : 17 €