Rentrée littéraire : Lilian Auzas conte la vie dissolue d'Anita Berber

Par Myriam Figureau / Lamia Coulibaly @Culturebox
Mis à jour le 08/10/2018 à 10H16, publié le 06/10/2018 à 16H44
Anita Berber

Anita Berber

© capture d'écran France 3/Culturebox

Parmi les auteurs qui font la rentrée littéraire 2018, onze sont originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Rencontre avec l'un d'entres eux, Lilian Auzas qui vient de publier "Anita", un roman dédié à l'actrice et danseuse allemande de l'entre-deux guerres, Anita Berber. Une icône et femme libre à la vie dissolue, capable de tous les excès.

Après un roman biographique sur Leni Riefenstahl, la cinéaste d'Hitler, Lilian Auzas récidive cette fois avec l'histoire d'Anita Berber, actrice et danseuse allemande de l'entre-deux-guerres. 

Reportage France 3 Grand Lyon : M. Figureau / S. Goldstein  / S. Trentesaux
Rentrée littéraire : Lilian Auzas

L'histoire

Actrice, muse, femme dépravée... Danseuse expressionniste et icône d’une génération en plein désastre. Difficile de saisir en si peu de mots la personnalité complexe et multiple d’Anita Berber. En 1925, Otto Dix réalise son portrait alors qu’elle est totalement dépassée par sa célébrité ; elle n’est plus qu’une artiste perdue par ses démons. Droguée, prostituée occasionnelle, bisexuelle, paranoïaque, Anita Berber nourrit les scandales et fait les choux gras de la presse de la République de Weimar. On la déteste autant qu’on l’adule, plus puissante que l’effet des psychotropes dont elle s’abreuve. Entre Berlin, Wiesbaden et Düsseldorf, Anita est une esquisse, une évocation ; le portrait fulgurant d’une femme qui tente péniblement de dépasser sa légende.
Anita Berber par Otto Dix

Anita Berber par Otto Dix

© Capture d'écran France 3 / Culturebox
Le roman de Lilian Auzas est aussi l'occasion de parler de son éditeur, Hippocampe. Une petite maison lyonnaise créée il y a deux ans par Gwilherm Perthuis, qui publie à la fois un journal, une revue et des livres sur l'art ainsi que des romans.

Lilian Auzas

Né en 1982, Lilian Auzas a étudié l’histoire de l’art à l’Université Lyon 2. En 2012, il publie un premier roman aux éditions Léo Scheer, Riefenstahl, sur la cinéaste d’Hitler. Il lui a aussi consacré deux essais aux éditions Connaissances & Savoirs : "Le Génie dans l’ombre" et "La Trilogie de Nuremberg". "Anita" est son quatrième roman.

"Anita" de Lilian Auzas
(Éditions Hippocampe - 104 pages - 13 €)
Roman suivi, en guise de postface, d’un article inédit en français de Klaus Mann, "Souvenirs d’Anita Berber"