Goncourt des Lycéens : le marathon de la lecture commence pour 2000 élèves

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/09/2015 à 18H00, publié le 26/09/2015 à 17H41
Les élèves de la 1ère L du lycée Anatole France à Lillers ont commencé la lecture des 15 livres sélectionnés

Les élèves de la 1ère L du lycée Anatole France à Lillers ont commencé la lecture des 15 livres sélectionnés

© France 3 Culturebox

Deux mois pour lire quatorze livres. C’est le challenge fixé à 2000 élèves français qui participent au désormais célèbre Prix Goncourt des Lycéens. Cette année, 15 livres sont en compétition pour succéder à "Charlotte" de David Foenkinos. Pour les classes retenues, c’est un marathon qui s’engage sous la houlette des enseignants. En ligne de mire : le 17 novembre, date des délibérations à Rennes.

Cela fait déjà 28 ans que le Prix Goncourt des Lycéens existe. En chiffres, cela représente 37 604 exemplaires de 216 romans contemporains différents lus par 17 150 élèves !  Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. L’implication des classes dépend beaucoup au départ de la motivation des enseignants.

Illustration en région Nord-Pas-de-Calais où 3 classes ont été  retenues. Parmi elles, celle de la 1ere L du lycée Anatole France à Lillers.

Reportage : A. Mery / J. Crinon / R. Pohier

https://videos.francetv.fr/video/NI_525912@Culture

Les élèves ont donc deux mois pour lire les 15 livres retenus. Une période durant laquelle 6 rencontres régionales avec les écrivains seront organisées par la Fnac et le réseau Canopé (une plateforme d'échanges). Puis le 12 novembre, place aux délibérations régionales qui permettront de dégager 3 finalistes. Quelques jours plus tard, le 17 novembre, à l’issue d’une délibération nationale, le lauréat final sera désigné à Rennes.

Les écrivains en compéttiton pour le Goncourt 2015 :

Christine Angot, Un amour impossible, Flammarion
Isabelle Autissier, Soudain, seuls, Stock
Nathalie Azoulai, Titus n'aimait pas Bérénice, P.O.L.
Olivier Bleys, Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes, Albin Michel
Mathias Enard, Boussole, Actes Sud.
Nicolas Fargues, Au pays du p'tit, P.O.L.
Jean Hatzfeld, Un papa de sang, Gallimard
Hédi Kaddour, Les Prépondérants, Gallimard
Simon Liberati, Eva, Stock
Alain Mabanckou, Petit piment, Seuil
Tobie Nathan, Ce pays qui te ressemble, Stock
Thomas B. Reverdy, Il était une ville, Flammarion
Boualem Sansal, 2084, Gallimard.
Denis Tillinac, Retiens ma nuit, Plon
Delphine de Vigan, D'après une histoire vraie, JC Lattès