"J'existe à peine" de Michel Quint : le forain et ses effroyables souvenirs

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/09/2014 à 17H12, publié le 15/09/2014 à 16H12
"J'existe à peine", le nouveau roman de Michel Quint se passe dans l'univers de la fête foraine 

"J'existe à peine", le nouveau roman de Michel Quint se passe dans l'univers de la fête foraine 

© France 3 / Culturebox

Le nouveau roman de Michel Quint "J'existe à peine" publié aux Editions Héloïse d'Ormesson paraîtra le 25 septembre prochain. L'ancien professeur originaire du Nord nous raconte les aventures d'un forain qui retrouve sa ville natale. Et qui réveille des épisodes sombres de son enfance.

Amoureux de sa région, Michel Quint plante une fois de plus le décor de son roman dans le Nord. De Lille, à Cambrai en passant par Wattrelos, le héros de "J'existe à peine" est un forain balloté par ses illusions et ses sensations. 

Reportage : C. Massin / JM Vaco / D. Duhem 

https://videos.francetv.fr/video/NI_151931@Culture

L' écriture touffue et drôle raconte la vie en trompe l'oeil d'un forain, Alexandre Sénéchal, le héros du nouveau roman de Michel Quint.
Au détours des lignes de "J'existe à peine", les mots drus chargés de patois du Nord laissent planer le danger. Des histoires riches en couleurs et en saveurs où le lecteur croisera même la Reine Elisabeth, pour un épisode épique des grandes années de l'industrie textile. 
Le roman de Michel Quint "J'existe à peine" aux Editions Héloïse d'Ormesson

Le roman de Michel Quint "J'existe à peine" aux Editions Héloïse d'Ormesson

© Héloïse d'Ormesson
"J'existe à peine" de Michel Quint aux Editions Heloïse d'Ormesson En librairie dès le 25 septembre