La maison de Céline à Meudon a été vendue à un particulier

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 02/08/2018 à 15H14, publié le 01/08/2018 à 17H06
La maison de Meudon où Céline a vécu de 1951 à sa mort en 1961 a été vendue par sa veuve, Lucette Destouches, 106 ans, qui y habite toujours.

La maison de Meudon où Céline a vécu de 1951 à sa mort en 1961 a été vendue par sa veuve, Lucette Destouches, 106 ans, qui y habite toujours.

© Bernard Bisson / JDD / SIPA

Lucette Destouches, la veuve de Louis-Ferdinand Céline, âgée de 106 ans, a vendu la maison de Meudon où elle a vécu avec l'écrivain mais elle en conserve le droit d'usage jusqu'à sa mort, selon une information du Point confirmée à l'AFP par son avocat François Gibault.

Lucette Destouches, née Lucie Almansor, habite depuis 67 ans dans ce pavillon situé au 25 ter, route des Gardes, à Meudon (Hauts-de-Seine), où l'auteur du "Voyage au bout de la nuit" a vécu les dix dernières années de sa vie, de 1951 jusqu'à 1961. Elle y a également donné des cours de danse, jusqu'à ses 85 ans.
 
Me Gibault, avocat et biographe de Céline, a précisé à l'AFP que la vente n'avait pas été réalisée en viager mais était une "vente à terme avec droit d'usage d'habitation".

Aucune institution n'a souhaité préempter la maison de Céline

Criblée de dettes selon Le Point, Lucette Destouches a vendu son bien à un voisin déjà propriétaire d'un des trois autres pavillons Second Empire qui entourent la maison meudonnaise de Céline aujourd'hui "décatie", selon l'hebdomadaire, aucune institution n'ayant souhaité préempter la demeure. Il ne reste d'ailleurs "rien à montrer, ni objets ni souvenirs, après les ravages causés par deux incendies", ajoute Le Point.
 
Auteur de violents pamphlets antisémites, proche du régime de Vichy et médecin de formation, Céline est considéré comme l'un des plus grands écrivains français du XXe siècle. Lucette Destouches est son unique ayant-droit.