L'Encyclopédie des migrants, histoires intimes d'exils en 1752 pages

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/03/2017 à 17H00, publié le 05/03/2017 à 16H26
Trois tomes de trois kilos, 1782 pages et trois ans de travail pour constituer cette oeuvre unique.

Trois tomes de trois kilos, 1782 pages et trois ans de travail pour constituer cette oeuvre unique.

© France 3 Culturebox

C’est un véritable marathon littéraire qui se déroule à Rennes les 4 et 5 mars avec la lecture publique d’une "Encyclopédie des migrants". Une œuvre répartie en trois tomes qui rassemble les lettres de 400 migrants installés de Brest à Gibraltar. Un projet original porté par l’association rennaise L’âge de la tortue et qui va continuer de vivre au niveau européen.

Trois tomes de trois kilos chacun, 1782 pages. Ce sont les "mensurations" de cette Encyclopédie hors-norme qui compile les témoignages de 400 migrants issus de 104 pays et habitant aujourd'hui dans huit villes de la façade atlantique, de Brest à Gibralatar, en passant par Rennes, Nantes, Gijón, Porto, Lisbonne et Cadix.

Dans chaque ville, 50 témoignages ont été recueillis. Les lettres, écrites dans la langue maternelle des personnes migrantes, ont été traduites avec l’intention de respecter le langage des auteurs. Les textes de 16 chercheurs en sciences humaines y ont été ajoutés.

Les 3 ouvrages de cette Encyclopédie présentés officiellement en public le samedi 4 mars à la mairie de Rennes. 

Les 3 ouvrages de cette Encyclopédie présentés officiellement en public le samedi 4 mars à la mairie de Rennes. 

© France 3 Culturebox

Ecrire à un proche resté au pays

L’idée est simple et belle : demander à des personnes exilées d’écrire une lettre à un de leurs proches restés au pays.  Elle permet surtout de redonner de la chair et de l’âme à ces personnes perdues derrière "migrants", ce mot désormais fourre-tout qui véhicule aujourd’hui autant de craintes que d’idées reçues.

C’est une manière d’exposer dans l’espace public l’univers intime de ces migrants pour prendre conscience qu‘on parle avant tout d’êtres humains"

 explique Paloma Fernández-Sobrino qui est à l’origine du projet.

La lecture de cette Encyclopédie des migrants a commencé samedi 4 mars à 18h à Rennes et va durer 24h non stop. Présentés auparavant à la maire de Rennes, les trois volumes de cette œuvre seront conservés au rayon des livres précieux, à la bibliothèque des Champs Libres à Rennes où elle sera accessible au public.

Reportage : France 3 Bretagne - K. Cévaër / N. Minteh / P. Nau

https://videos.francetv.fr/video/NI_936189@Culture

Le projet de cette Encyclopédie est né en 2007 dans le quartier populaire du Blosne, à Rennes sous l’impulsion de Paloma Fernández Sobrino. Cette artiste, comédienne et auteure, a connu à sa façon le sentiment d’exil : née dans La Mancha, une province espagnole située  entre l’Andalousie et Madrid, elle l’a quittée à quatre ans pour la Catalogne avant de venir s’installer en Bretagne à l’âge adulte. Celle qui se considère comme "une immigrée de luxe" a ressenti l’obligation de porter la parole de ceux qui ont des "enjeux plus vitaux".

En 2007, elle a donc entamé avec L’âge de la tortue (une association qui met en œuvre des projets artistiques dans l’espace public) un travail autour de l’éloignement avec les habitants du quartier de Blosne. De fil en aiguille, au gré de projets intermédiaires et  d’ateliers de réflexion, l’idée de constituer une Encyclopédie des migrants a vu le jour. Le projet, soutenu par la Commission européenne, va faire un tour d'Europe pour être lu publiquement dans différentes langues. 

Marathon de lecture
Samedi 4 et dimanche 5 mars 2017 à partir de 18h
Hôtel Pasteur
2 Place Pasteur 35000 Rennes
Entrée gratuite et libre