Un nouvel espace pour les tout petits au salon de Montreuil

Par @LaurenceHouot
Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 30/11/2013 à 10H13
Le Pôle Petite enfance au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil

Le Pôle Petite enfance au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil

© Laurence Houot / Culturebox

Le salon de Montreuil inaugure cette année un nouvel espace dédié spécialement aux tout-petits. Le "Pôle Petite enfance" a été conçu avec la plasticienne Pascale Estellon, auteur d'ouvrages pour les jeunes enfants.

C'est noir, c'est blanc, quelques taches de couleurs, des dessins simples. Le décor est beau, et conçu à l'échelle des enfants. Les imagiers et abécédaires conçus par Pascale Estellon ont été agrandis pour constituer le décor de cet espace consacré aux petits enfants.

Pascale Estellon est là, elle explique à des étudiantes en CAP petite enfance sa manière de travailler et sa conception des livres pour les enfants. "J'ai beaucoup de respect pour les enfants. Je pense qu'il faut leur proposer de belles images, pas niaises", explique cette plasticienne qui, enfant, n'aimait pas beaucoup l'école mais adorait déjà dessiner.

Des livres pour jouer et imaginer

Ici tout est conçu à hauteur d'enfant : des pages de livres à leur taille, un tapis sur lequel on peut marcher, se coucher, jouer, des tableaux illustrés que les enfants sont invités à colorier. Un peu comme à l'intérieur d'un livre, les enfants s'emparent de cet espace avec facilité et bonheur : "J'ai fait un arbre bonhomme", dit Lyse, 4 ans et demi.
Lyse 4 ans et demi "Tu le prends en photo mon arbre bonhomme?"

Lyse 4 ans et demi "Tu le prends en photo mon arbre bonhomme?"

© LHouot / Culturebox
Pascale Estellon a toujours travaillé pour les petits. Elle a notamment conçu des albums où l'enfant est invité à colorier autrement. "A l'école on demande aux enfants de faire des beaux aplats de couleurs, avec un modèle. Mais les enfants ne peuvent pas faire ça avec des feutres. Alors ils sont forcément déçus. Moi je leur propose de colorier de plein de façons différentes. Avec des motifs, et même des gribouillages", explique-t-elle.
Pascale Estellon avec son imagier au salon du livre dans le pôle petite enfance du salon du livre de Montreuil

Pascale Estellon avec son imagier au salon du livre dans le pôle petite enfance du salon du livre de Montreuil

© LHouot / Culturebox
C'est en se mettant toujours à leur place que cette graphiste trouve de belles idées pour les enfants. Ses imagiers et abécédaires sont de vrais objets, dont les enfants s'emparent comme des jeux. En forme d'accordéons, les livres, solides, deviennent les murs d'une cabane. "Ils se plie ! C'est bien comme ça on n'est pas obligé de le refermer!" dit Mathurin, 4 ans et demi, en visite avec sa classe de Moyenne section.
Les enfants avec l'imagier en accordéon de Pascale Estellon

Les enfants avec l'imagier en accordéon de Pascale Estellon

© Laurence Houot / Culturebox
"Moi petite j'aimais pas trop l'école. Mais j'adorais dessiner. Ma chambre était remplie de découpages, de dessins… Le dessin ça peut être un domaine valorisant pour un enfant qui a du mal avec les autres apprentissages", souligne Pascale Estellon.

"Il n'y a pas d'âge pour commencer avec les livres"

"Même à la crèche on peut commencer. Cet espace ici c'est parfait pour ma classe parce que ça correspond exactement avec ce que l'on fait en classe : les débuts de l'écriture, le graphisme… C'est vraiment bien!" s'enthousiasme Béatrice Poirier, qui accompagne sa classe de maternelle moyenne section.

Virginie André-Poumes, le professeur des CAP petite enfance a voulu venir là avec ses élèves pour les sensibiliser au support livre. "Souvent ça reste pour elles un élément d'animation. Elles prennent n'importe quel livre pour le lire aux enfants. Alors c'est intéressant de voir comme ça tout ce qu'on peut faire autour d'un livre avec les tout-petits", explique-t-elle.
Pascale Estellon avec des élèves de CAP petite enfance

Pascale Estellon avec des élèves de CAP petite enfance

© LHouot / Culturebox
Cet espace sera mis à disposition des écoles et des centres de loisirs qui en font la demande. "C'est vraiment bien de commencer tout petit avec les livres. De proposer. Et ensuite, même s'il y a des périodes où les enfants laissent un peu les livres de côté, je suis certaine que si on les a sensibilisés tout petits, il en reste toujours quelque chose, et à un moment donné, ça revient !", conclut la maîtresse.

Salon du livre et de la presse Jeunesse
Jusqu'au 2 décembre à Montreuil