Après le cinéma, les "Drôles de petites bêtes" d'Antoon Krings font leur retour à la télé

Publié le 10/01/2018 à 09H59
"Mireille l'abeille" l'une des drôles de petites bêtes créées par Antoon Krings

"Mireille l'abeille" l'une des drôles de petites bêtes créées par Antoon Krings

© France 3 / Culturebox / Capture d'écran

Mireille l'abeille, Léon le Bourdon ou encore Siméon le Papillon, toutes ces "Drôles de petites bêtes" sont l'œuvre d'Antoon Kings. Elles accompagnent les plus petits lors de l'histoire du soir depuis plus de 20 ans et ont fait leur premier pas au cinéma en décembre dernier. Prochaine étape pour les bestioles, la diffusion de 52 épisodes de 13 minutes sur France Télévisions à la fin de l'année.

Il les a mises au monde une à une, du bout de son crayon et du fond de ses rêves, "Les drôles de petites bêtes" d'Antoon Krings illuminent les nuits des plus petits depuis 1995. Parmi les plus connus, il y a "Mireille l'abeille", "Léon le Bourdon", "Siméon le Papillon" mais aussi "Belle la Coccinelle" ou  "Camille la Chenille" édités chez Gallimard Jeunesse. 

Après une belle carrière dans la littérature jeunesse (3-7 ans), les insectes du dessinateur ont gravi les marches du 7e art et s'apprêtent à intégrer les programmes de France Télévisions avant fin 2018. Un bel envol piloté de bout en bout par Antoon Krings en personne. 

 Reportage : C. Chevalier / D. Louvet / A. Da Fonseca

https://videos.francetv.fr/video/NI_1159071@Culture

La suite logique au cinéma

Après 20 ans d'aventures dans les petits livres de la collection Gallimard Jeunesse, Antoon Krings a ressenti le besoin de faire voyager ces "Drôles de petites bêtes" au-delà des frontières de la littérature. C'est au cinéma qu'il a écrit la suite logique des aventures de ses sympathiques insectes. "Voir le film terminé et monté avec les voix, la bande-son et les personnages s'animer, il y a quelque chose de magique, on a l'impression d'être un Geppetto avec son Pinocchio", raconte l'illustrateur originaire du Nord de la France.

Une fourmilière pour donner vie aux insectes

200 personnes ont travaillé à la réalisation du long métrage sous l'oeil avisé d'Antoon Krings. Kev Adams prête sa voix à "Loulou le pou" et Virginie Effira à "Huguette la guêpe".
Les drôles de petites bêtes au cinéma © France 3 / Culturebox
Avec ce passage au grand écran, le créateur des insectes souhaite aussi faire encore plus connaître la collection et les 63 livres édités. Ces œuvres vendues à dix-huit millions d'exemplaires en France ont été traduites dans dix-neuf langues dans le monde. Prochaine étape pour les bestioles, leur retour sur les écrans de France Télévsion avant la fin de l'année. En attendant les nouveaux épisodes, les anciens sont disponibles en streaming sur le site des Zouzous
Antoon Krings

Antoon Krings

© France 3 / Culturebox