"Monsieur Chocolat, le premier clown noir" revit sous le crayon de l’illustrateur Bruno Pilorget

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/02/2016 à 17H40, publié le 03/02/2016 à 16H56
Couverture du livre "Monsieur Chocolat, le premier clown noir" 

Couverture du livre "Monsieur Chocolat, le premier clown noir" 

© Bruno Pilorget

Alors que le public découvre "Chocolat" au cinéma, un livre jeunesse sort ce jeudi 4 février en librairie. Un ouvrage de Bénédicte Rivière, illustré par Bruno Pilorget. Ce livre revient en images sur l’histoire vraie de cet enfant, esclave à Cuba, devenu au début du 20e siècle le plus célèbre clown de Paris.

Après le film, le livre

Rafael Padilla, alias "Chocolat", ressuscité au cinéma et dans la littérature. Depuis ce mercredi 3 février, le premier artiste noir de la scène française est à nouveau en tête d’affiche grâce à Omar Sy qui interprète ce rôle dans le 4e film de Roschdy Zem. L’édition rend également hommage à cet artiste qui a fait rire le Tout-Paris de la Belle Epoque. Rafael Padilla revit sous le crayon de Bruno Pilorget avec l’ouvrage pour enfants "Monsieur Chocolat, le premier clown noir" (à partir de 8 ans). 


Reportage : I.Rettig / C.Rousseau / P.Nau 

https://videos.francetv.fr/video/NI_619678@Culture

De la couleur pour redonner vit à "Chocolat"

Du rouge, du jaune, du bleu… voilà à quoi ressemble le "Chocolat" de Bruno Pilorget. L’illustrateur a souhaité redonner un peu de couleur à la sombre histoire de cet artiste oublié. Né esclave à Cuba, acheté enfant par un négociant espagnol, il réussira à s’échapper vers 14 ans. Au début du 20e siècle, il formera un exceptionnel duo avec George Footit. Un duo de clowns qui aura un immense succès, devant le public parisien, pendant près de 20 ans. Malheureusement, après leur séparation, "Chocolat" sombre dans l’alcoolisme et finira sa vie dans la misère à 49 ans.
"Chocolat" et son comparse George Footit

"Chocolat" et son comparse George Footit

© Capture d'image France3/Culturebox

Des dessins inspirés des films des frères Lumières

Les images de Bruno Pilorget, le texte de Bénédicte Rivière racontent l’existence de "Chocolat". Seul bémol, l’histoire comporterait quelques erreurs historiques, ce que regrette amèrement Gérard Noiriel, auteur d’un ouvrage sur Chocolat qui vient d’être publié.

En revanche, il faut saluer la qualité des dessins. Bruno Pilorget s’est imprégné des nombreuses photos d’époque du clown Chocolat, ainsi que des rares films qui le montrent sur scène. "On a même des petits films des frères Lumières. C’est très touchant de voir Chocolat en vrai", reconnaît l’illustrateur pour qui Rafael Padilla restera l’un des personnages marquants de sa carrière. 
Bruno Pilorget et un dessin inspiré des films des frères Lumière 

Bruno Pilorget et un dessin inspiré des films des frères Lumière 

© Capture d'image France3/Culturebox

Quelques précisions sur les auteurs :

Bénédicte Rivière est comédienne et auteure d’albums jeunesse. Formée au Cours Florent et à l’école Jacques Lecoq, elle prête souvent sa voix pour des doublages. Elle anime aussi des ateliers auprès de publics variés.

Bruno Pilorget illustre depuis plus de trente ans des romans et des albums souvent historiques ou documentaires, tournés vers les voyages et l’ailleurs. Il travaille aussi pour le musée du Quai Branly et anime des ateliers pour les enfants.

"Monsieur Chocolat, le premier clown noir",
Auteurs : Bénédicte Rivière et Bruno Pilorget
Editeur : Rue du Monde
Prix conseillé : 17,50 euros