"Le Petit Prince" entre au Musée Grévin

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 14/12/2011 à 18H09
La sculpture de cire du "Petit Prince" signée Stéphane Barret, au Musée Grévin

La sculpture de cire du "Petit Prince" signée Stéphane Barret, au Musée Grévin

© FRANCOIS GUILLOT/AFP

"Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry a pris en cette fin d'année ses quartiers au musée Grévin, en présence d'Olivier d'Agay, petit-neveu de l'écrivain.

Publié pour la première fois en 1943 à New York, avec 134 millions d'exemplaires de l'édition originale vendus depuis autour de la planète, et de multiples représentations, notamment dans une série animée sur France 3, Le Petit Prince a rejoint le panthéon de cire.

En dévoilant la sculpture de Stéphane Barret, la directrice de Grévin Béatrice de Reyniès à présenté le personnage d'Antoine de Saint-Exupéry comme l'"ambassadeur immortel des rêves et héros emblématique dans le monde entier que l'on porte tous dans nos coeurs". Il est installé accompgné de son renard et de sa rose, sur sa planète B612 de 3 mètres de diamètre. Ses plus proches voisins sont des personnages de bandes dessinées dont Obélix, Titeuf, Spiderman, Gaston Lagaff et le Marsupilami.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_121051@Culture

Le sculpteur Stéphane Barret, qui a réalisé le double de cire du héros, a travaillé à partir des images en 3D du dessin animé réalisé par Method Animation pour France 3.

"C'est un privilège immense pour le Petit Prince d'être reçu au Grévin, en signes à la fois d'une reconnaissance et d'une modernité pour ce phénomène
d'universalité", a souligné le représentant de la famille d'Antoine de Saint-Exupéry, Olivier d'Agay, ajoutant "qu'il était important de rendre le 'Petit Prince' accessible aux enfants du XXIe siècle pour les valeurs qu'il incarne".