"Le petit Gus au collège" : roman hilarant pour les jeunes adolescents

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 03/10/2013 à 16H04, publié le 23/09/2013 à 17H45
"Le petit Gus entre au collège" illustration © Claudine Desmarteau

Claudine Desmarteau revient avec un petit Gus plus si petit que ça : "Le petit Gus au collège", quatrième de la série, aborde sans tabou et avec un humour décapant les questionnements qui accompagnent l'âge ingrat. Un roman réjouissant, dans la veine du Petit Nicolas de Goscinny, version 2013.

La veille de sa rentrée en 6ème, Gus s'offre une séance de destruction massive de son nouveau sac à dos, trop neuf, et répète à sa mère qu'il ne veut plus qu'elle l'appelle "mon poussin" ou "mon renardeau". Il refuse qu'elle l'accompagne pour mettre le pied dans la "merdouille du collège".

Au milieu de la cour avec les autres 6ème, il se met à prier pour que Tamara ("celle qui lui faisait du harcèlement sexuel à l'école primaire") soit "bloquée sur une île déserte comme dans la série Lost", il prie pour être dans la même classe que ses deux copains Victor et Kevin, il prie pour pas se coltiner Grisson et Bideau en maths et histoire-géo, il prie pour que Bitman, qui a sa puberté avant tout le monde "dégage loin dans une autre classe parce que ce sera trop inhumain de supporter son gros rire bête à longueur de journée pendant trois trimestres". Bref, il est légèrement angoissé …

La rentrée passée, Gus découvre la vie au collège, les profs, les filles, les colles, les joies et les angoisses de cette période de la vie ingrate, où l'on n'est plus tout à fait un enfant mais pas encore un adulte, où les mots ont du mal à sortir, où l'on se sent impuissant dans certaines situations et frustré de ne pas encore maîtriser sa vie, cette période où "les hormones du corps s'excitent pour faire tout pousser".

"Bientôt je serai un adolescent avec une puberté comme tout le monde"

Claudine Desmarteau dépeint avec une drôlerie qui fait éclater de rire à chaque page les préoccupations de l'ado au seuil du grand saut. La colère, les frustrations, les angoisses, l'excitation, l'incompréhension du monde adulte, et l'intelligence aussi de cet âge, toute la profusion des sentiments exacerbés explose dans ce roman écrit à la première personne, comme un recueil de confidences, avec un humour décapant.

Claudine Desmarteau ne plagie pas les ados. Elle pioche dans leurs tics et dans leurs expressions pour inventer un langage unique, comme Brétecher le fit avec son Agripine. Du coup, le récit est vif et tranchant, hilarant. On peut noter aussi l'élégance de la maquette en noir et rouge, où sont égrenés les dessins rigolos de l'auteur.

Un livre à mettre dans les mains de tous les futurs ados, et de leurs parents, qui pourront à l'occasion se rafraîchir la mémoire (utile, pour affronter l'adolescence de leurs enfants, ingrate pour les parents aussi).
Le petit Gus entre au collège © Claudine Desmarteau / Albin Michel Jeunesse
Le Petit Gus au collège Claudine Desmarteau (Albin Michel Jeunesse – 176 pages - 13 euros - A partir de 9 ans)
A lire aussi les trois premiers tomes de la série :
Le petit Gus
Le petit Gus fait sa crise
Le peit Gus en grandes vacances


Extrait
Y a une fille que j'aime bien, au collège. Elle s'appelle Zoé et elle est en 6ème 3. On se fait des sourires et elle s'est débrouillée pour avoir mon numéro de portable par mon pote victor. On s'envoie des SMS. Pour l'instant, on s'écrit des choses normales, genre :
- sa va?
- Oué é toa?
- tu fé koa?
- Je bouffe 1 tartine de nutela
- :) c bon?
- sa va
Parfois, on sait plus trop quoi se dire, alors y en a un des deux qui envoie :
- Bon ji vé
- Dac biz a toute
- biz



Claudine Desmarteau commence à dessiner pour la presse (Le Nouvel Observateur, Les Inrockuptibles, Le Monde, Télérama) et publie son premier album au Seuil Jeunesse en 1999. Plus de dix titres suivront dont l'album "Le Petit Rebelle" (Le Seuil Jeunesse, 2001) et un roman jeunesse en deux tomes intitulé "Trouilleland" (éditions Panama, 2005), puis paraît en 2008 "Le Petit Gus", en hommage au Petit Nicolas. Auteur-illustratrice, elle a publié également deux autres romans "Teens song" en 2010 et "Troubles" en 2012. (Source Albin Michel).