"Kurt courrier de cabinet", une épopée en Fenwick à travers la Norvège

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 10/09/2012 à 11H25
Courrier de cabinet, Erlend Loe

Courrier de cabinet, Erlend Loe

© Kim Hiorthay

Rentrée littéraire pour la jeunesse : "Kurt courrier de cabinet" est le 6e épisode des aventures de Kurt, série créée par l'auteur norvégien Erlend Loe. Un bon roman pour démarrer l'année pour les jeunes lecteurs adolescents.

Kurt a une passion, conduire son chariot-élévateur, un Fenwick. Il vit tranquillement dans le sud de la Norvège où il peut joyeusement concilier son travail et sa passion, au service de Gunnar, son patron. Mais l'agitation secoue son pays : les Norvégiens du Nord, riches de leurs puits de pétrole, sont las de payer des impôts au bénéfice des Norvégiens du Sud et se soulèvent pour faire sécession. Du coup, le pays se retrouve coupé en deux, toutes les voies de communication rompues.

Finie la vie tranquille …

Kurt Ostrogaufre, fraîchement  promu  "assistant personnel" de Gunnar, son patron, se voit confier une délicate mission. Gunnar veut transmettre un message à son frère Bodvar, qui possède un quai en Norvège du Nord. Kurt connait bien le Nord du pays (on comprendra plus tard pourquoi). Le voici investi courrier de cabinet, chargé de transmettre la missive. Commence alors une traversée de la Norvège en Fenwick, parsemée d'embûches, en compagnie d'un associé inattendu et d'une femme mystérieuse …

 

Kurt courrier de cabinet

Kurt courrier de cabinet

© Kim Hiorthoy / La Joie de Lire
Odyssée hilarante

Cette épopée, une adaptation très libre du Michel Strogoff de Jules Verne, est un récit d'aventures loufoques, burlesques et joyeuses, donnant lieu à des situations rocambolesques frisant parfois le surréalisme, l'humour toujours en embuscade. Le récit est  servi par une langue truculente, des blagues récurrentes et les dessins cocasses à la ligne pure de Kim Hiorthoy.

Ce récit devrait plaire aux jeunes adolescents, y compris les plus réticents à la lecture, avec la perspective de lire les 5 premiers s'ils accrochent !

Kurt courrier de cabinet d'Erlend Loe (traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud)
Edition La joie de lire / Hibouk
A partir de 12 ans
384 pages / 18 €

[ EXTRAIT ]

"Kurt, un télégramme à la main, reprenait son souffle. C'avait été une journée tumultueuse, à cause de la décoration du quai et des chariots élévateurs transpalettes, en plus de l'organisation du buffet, de l'orchestre et de la société de sécurité. Cette journée tumultueuse succédait à d'autres journées tout aussi tumultueuses. Cela faisait plusieurs semaines que Kurt n'avait pas conduit son Fenwick. Il était peu à peu devenu l'assistant personnel de Gunnar et n'était pas du tout certain d'aimer ça. Bien au contraire. Puisque c'est conducteur de Fenwick qu'il était, lui. Il n'était pas fait pour être pendu au téléphone toute la sainte journée et organiser des trucs et des machins. Il était fait pour diriger un engin qui soulevait des trucs lourds et déplaçait des machins d'un endroit à l'autre. Aller chercher des caisses, ranger les caisses. C'est ça qu'il adorait faire, lui. Et regardez-moi, maintenant, songeait-il. Voilà que j'en suis rendu à courir dans tous les sens comme un garçon de bureau pour un chef en train de perdre le contact avec lui-même et la réalité. Qu'est-ce que c'est ballot, alors !
Car il s'en était passé, des choses, depuis la dernière fois. Kurt n'avait même pas le courage d'y repenser. Sans compter qu'il était raplapla. Il jeta un oeil sur le télégramme. Il espérait que c'était au moins un télégramme important car, dans le cas contraire, il pourrait peut-être faire comme si de rien n'était et aller se payer un peu de bon temps avec son Fenwick, voire piquer un petit roupillon."