Irréductible Uderzo au Festival Quai des bulles de Saint-Malo

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/10/2009 à 15H35
Irréductible Uderzo au Festival Quai des bulles de Saint-Malo

Irréductible Uderzo au Festival Quai des bulles de Saint-Malo

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96709@Culture

Astérix fête ses 50 ans, alors forcément l'irréductible gaulois sera avec Uderzo, l'un des héros de la 29ème édition de Quai des Bulles du 23 au 25 octobre 2009 à Saint-Malo. Avec plus de 350 auteurs, scénaristes, dessinateurs ou coloristes, c'est le deuxième festival de BD en France. Un rendez-vous incontournable pour les enfants et leurs parents.

La venue d'Albert Uderzo au festival de bande dessinée "Quai des bulles" en Bretagne a une résonance particulière et pour au moins deux raisons. D'abord parce que le dessinateur de bande dessinée fête cette année les 50 ans d'Asterix. Ensuite, parce que les bretons sont toujours à la recherche du village des irréductibles gaulois ... Certains passionnés d'Astérix et d'archéologie aimeraient pouvoir prouver que leur petit coin d'Armorique a inspiré Uderzo et Goscinny à sa création, en 1959. Un lieu purement imaginaire en Bretagne qui déchaîne les passions. Le cap d'Erquy est souvent cité comme endroit possible. D'autres lieux se disputent le privilège d'avoir servi de modèle, comme la station balnéaire des Côtes d'Armor Perros-Guirec, mais aussi un village du Cotentin et même un du Pas-de-Calais. Le 1er avril 1993, le quotidien londonien "The Independent" relance le débat en annonçant que des vestiges du village d'Astérix auraient été retrouvés au Yaudet, près de Lannion. Un canular qui a bien fonctionné à l'époque.
Mais comme le secret de la potion magique, Albert Uderzo ne dévoile rien sur le village qui l'a inspiré... à part peut-être, que hormis Paris, il ne connaissait qu'une région en France : la Bretagne.