Graffeurs chelous et bombasses décomplexées font leur entrée au Petit Robert

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/05/2013 à 15H24, publié le 28/05/2013 à 14H55
Une page du Petit Robert

Une page du Petit Robert

© Culturebox

Le Petit Robert 2014 accueille les "bombasses", "décomplexées, "cheloues" ou "low cost" qui en "font des caisses", autant de mots et expressions de la vie quotidienne, nouveaux venus dans ce millésime, ouvert également à la "bien-pensance" et aux "graffeurs".

En librairie le 6 juin, en même temps que son rival Le Petit Larousse  2014, ce dictionnaire de la langue française "reflète les besoins et les richesses de l'actualité et donne au lecteur les moyens d'exprimer le monde actuel", disent  les éditions Le Robert.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_135309@Culture

Passés au crible de ses lexicographes, déboulent aussi dans Le Petit Robert des mots issus des nouvelles technologies comme "texter" (écrire des textos), "itinérance" et "microblog", mais aussi les expressions "transgénérationnel" et  "interprofession", "nobéliser" (de prix Nobel) ou "goncourable" (susceptible de  décrocher le prix Goncourt), et les moins sympathiques "PCB", composé chimique  très toxique, et "conspirationnistes", défendant la théorie d'une conspiration organisée pour manipuler l'opinion.
 
Les traîneux et les patenteux arrivent du Québec
Comme chaque année, de truculents mots de la francophonie ensoleillent le dictionnaire: "bas-culotte" (collant), "patenteux" (bricoleur ingénieux) ou  "traîneux" (personne désoeuvrée) venus de l'inventif Québec, la "fricadelle" (saucisse panée) ou le "brol" (fouillis) arrivés de Belgique tandis que les Suisses "agendent" (fixent une date pour).
 
S'immiscent aussi dans les pages du Robert de nouveaux mots familiers imagés, tels  "kéké" (frimeur), "modeux", "clasher", "choupinet" (mignon) ou l'incongru  "hénaurme", variante du traditionnel "énorme".
 
Le Robert des noms propres accueille Jacques Tardi et Jim Harrison
Le Petit Robert des noms propres 2014, disponible le 13 juin, fait lui entrer de nombreux auteurs et cinéastes, tels Philippe Djian, Jim Harrison,  Jacques Tardi, Yasmina Khadra, Michel Hazanavicius ou Jacques Audiard, mais aussi le pape François, Xi Jinping, qui succède à Hu Jintao en Chine, le Nobel  de physique Serge Haroche ou encore des équipes de rugby mythiques, All Blacks  de Nouvelle-Zélande, Wallabies australiens et Springbocks d'Afrique du Sud.
 
Petit Robert et "Petit Robert des noms propres" se déclinent aussi désormais en version numérique. L'achat de chacun des deux dictionnaires imprimés offre un accès intégral aux deux ouvrages numériques pendant un an.