Une école "Bernard Pivot" inaugurée dans le Beaujolais

Par @Culturebox
Publié le 21/06/2013 à 11H38
Bernard Pivot a son école dans le Beaujolais

Bernard Pivot a son école dans le Beaujolais

© GHNASSIA ANTHONY/SIPA

Bernard Pivot va donner samedi une dictée aux habitants de Vaux-en-Beaujolais (Rhône), fameux pour avoir servi de modèle au roman satirique "Clochemerle" de Gabriel Chevallier, à l'occasion de l'inauguration d'une école primaire à son nom dans le village.

Le bourg de 1.000 habitants est le premier à donner le nom de Bernard Pivot à une école. "Nous voulions que cette école porte le nom d'une personnalité vivante et représentative de la culture française", a expliqué à l'AFP le maire de Vaux-en-Beaujolais, Raymond Philibert.

L'élu rappelle que Bernard Pivot, membre de l'Académie Goncourt, né à Lyon et dont la famille vient du Beaujolais, est en outre "un grand défenseur de la région". N'imaginant pas "une inauguration sans dictée", Raymond Philibert a demandé à Bernard Pivot d'en préparer une pour l'inauguration de samedi, à laquelle participeront 40 adultes et 20 enfants.

Dans un communiqué de la mairie, Bernard Pivot commente cette invitation "Et voilà que, les cheveux blancs, je retourne à l'école. Non pas celles où j'ai usé mes culottes courtes, mais dans l'école communale de Vaux-en-Beaujolais. Je n'y ai pas de souvenirs, je vais m'en fabriquer". Les vainqueurs se verront remettre le dernier livre de l'écrivain: "Les tweets sont des chats".

La mairie attend près de 1.000 personnes samedi

La dictée aura lieu dans la cour de l'école, à 16h. L'école Bernard Pivot, ouverte depuis avril 2013, accueille 129 enfants de la maternelle au CM2. Bernard Pivot, 78 ans, académicien Goncourt, figure de la télévision du temps d'Apostrophes et aujourd'hui twitteur, est entré en 2013 dans le Petit Larousse.
Apostrophe 7 janvier 1977 : "Les profs"