"Sunny Side of The Doc" déroule un tapis rouge à la Chine

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/06/2012 à 18H06
Un extrait de l'affiche du film "China Heavyweight" de Yung Chang

Un extrait de l'affiche du film "China Heavyweight" de Yung Chang

© DR

La 23ème édition du "Sunny Side of The Doc", le festival du Film documentaire, se tient jusqu'au 29 juin à La Rochelle. Placé sous le signe du mot "Résistances", cet événement qui rassemble des producteurs, réalisateurs, diffuseurs et distributeurs du monde entier met cette année l'accent sur la Chine, l'Allemagne et les pays arabes.

https://videos.francetv.fr/video/NI_483585@Culture

Pour ce Sunny Side cru 2012, La Chine est à l'honneur et ce n'est pas un hasard. Le marché du documentaire a largement progressé en Asie et plus particulièrement dans ce pays. Et ce n'est qu'un début si l'on en croit Yves Jeanneau, le Commissaire général du festival  : " La Chine a même décidé que les documentaires pourraient désormais échapper aux quotas de films étrangers autorisés, ce qui laisse présager des belles opportunités pour le marché". Cette évolution a semble t-il été amorcée sous l'impulsion des télévisions chinoises (dont certaines sont 100% documentaires) et des groupes de télécoms. Leur but est d'acheter des films à l'international mais aussi de pouvoir vendre des productions locales aux pays étrangers. Les projets de co-production et les partenariats sont de faits plus faciles à mettre en place. A noter que parmi les 5 nouveaux sponsors du Sunny Side 2012, on compte deux Chinois (CICC et Rare Media) et un Japonais (TI Com Net).

Le grand public va lui aussi partir à la découverte de l'Empire du Milieu avec le volet "Grand Ecran Documentaire". Au programme : des films sur la Chine réalisés par des occidentaux et des films réalisés en Chine par des cinéastes locaux. Une dizaine de projections gratuites sont ainsi proposées à la Médiathèque Michel Crépeau et au cinéma CGR Dragon. Parmi les films à ne pas manquer : "China Heavyweight" de Yung Chang qui filme l'apprentissage de jeunes adolescents de Chine Centrale recrutés pour devenir boxeur. Mais aussi "Chine, le nouvel empire du monde" de Jean-Michel Carré.
Les séances sont gratuites dans la limite des places disponibles.