Stéphane Hessel est mort

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 28/02/2013 à 18H46, publié le 27/02/2013 à 10H18
Stéphane Hessel est mort

Stéphane Hessel est mort

© JOHANNES EISELE / AFP

Stéphane Hessel, diplomate, ambassadeur, résistant, écrivain et militant politique français est mort, a annoncé sa femme ce matin.

Reportage France 3 : A. Chopin, Sophie Guillaumin, J.M. Chauvet

https://videos.francetv.fr/video/NI_144189@Culture

Stéphane Hessel est né le 20 octobre 1917 à Berlin, d’Helen Grund et de Frantz Hessel, traducteur. Sa mère, peintre et mélomane a inspiré le personnage féminin de Jules et Jim. Son père est celui qui a traduit en allemand "A la recherche du temps perdu" avec Walter Benjamin. En 1925, la famille immigre à Paris et Stéphane et son frère arrivent dans la capitale.

En 1937, Stéphane Hessel choisit d’être naturalisé français. Deux ans plus tard, il entre à l'Ecole Nationale Supérieure de la rue d’Ulm. Quand la guerre éclate, il est mobilisé. Résistant de la première heure, il rallie Londres en mars 41, aux côtés du Général de Gaulle. Après plusieurs années en tant qu'agent de liaison, il est envoyé en mission en France en 1944. Arrêté par la Gestapo, il est déporté à Buchenwald. Le 4 avril 45, lors d'un transfert en train, il s'échappe et rejoint les lignes américaines.

Portrait : Isabelle Baechler

https://videos.francetv.fr/video/NI_144175@Culture

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme

Après la guerre,  il devient ambassadeur de France à l'ONU, puis occupe divers postes de diplomate à travers le monde (Saïgon, Alger, Genève, New York, etc .) jusqu'en 1985. Il participe en 1948 à la rédaction de la Déclaration Universelledes Droits de l'homme. Stéphane Hessel n’a jamais relâché son effort dans la défense des Droits de l’homme : condamnation des offensives israéliennes,  défense des sans papiers...


Infatigable résistant
 
A 95 ans, il continuait le combat et faisait entendre sa voix. Dans "Indignez-vous", manifeste d'une trentaine de pages, il dénonçait les écarts de richesses grandissants, la dictature des marchés financiers et invite le lecteur à s’indigner et à réagir.  Avec "Engagez vous", il lançait un appel aux jeunes générations à se révolter et à s’engager, comme il l’avait fait lui-même avec d’autres il y a plus de 60 ans. Son dernier livre, "A vous de jouer" (Autrement), compilait des entretiens où cet infatigable homme invitait encore ses concitoyens à s'engager et à résister.


Entretien avec Stéphane Hessel pour Génération Reporter, France 3  (L.Houot et A.Delloye) Cet amoureux de la poésie évoque sa mort et remercie la vie

https://videos.francetv.fr/video/NI_144177@Culture