Printemps des Poètes : quand le cercle s'élargit

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/03/2014 à 15H00, publié le 15/03/2014 à 13H12
Le logo du Printemps des Poètes

Le logo du Printemps des Poètes

© DR

Non, la poésie n'est pas un art désuet, une langue défraîchie. C'est ce que clame haut et fort chaque année le Printemps des Poètes. C'est aussi ce qu'assurent éditeurs et libraires.

Depuis 16 ans, le Printemps des Poètes propose aux Français de se familiariser avec la poésie, autrement que sur les bancs de l'école. Pour cela, des lectures, des concours,  des salons, des performances, et bien d'autres manifestations, sont organisés dans une soixantaine de villes et villages.

Certes, les tirages des livres de poésie ne sont pas impressonnants au regard d'autres genres. Un auteur contemporain peut espérer intéresser 300 à 1000 lecteurs. Pour autant, c'est un genre vivant. Il existe plusieurs revues qui rendent compte des évolutions, des nouveautés, ou qui se penchent sur des oeuvres passées. Il y a aussi à Paris et en régions, comme le montre le reportage qui suit, de petites maisons d'éditions qui sont spécialisées et qui se battent, avec des libraires indépendants, pour donner à lire. Il y a enfin les cafés littéraires qui s'ouvrent volontiers à la poésie.

Le reportage de Jean-Marc Pitte :

https://videos.francetv.fr/video/NI_146277@Culture


16e Printemps des Poètes
8 - 23 mars 2014
Infos pratiques sur le site officiel


 

L'affiche de l'édition 2014

L'affiche de l'édition 2014

© DR