Librairies Chapitre : 34 sauvées, 23 baissent le rideau

Par @Culturebox
Publié le 10/02/2014 à 21H40
Une librairie Chapitre de Lyon, le 2 décembre 2013.

Une librairie Chapitre de Lyon, le 2 décembre 2013.

© MaxPPP

Le tribunal de commerce de Paris a validé lundi de nouvelles offres de reprise des librairies Chapitre (groupe Actissia), portant le nombre total d'établissements repris à 34. Mais 23 vont fermer leurs portes dès lundi soir, a indiqué la direction du groupe, qui employait initialement quelque 1.200 personnes.

"C'est au total 34 librairies et quelque 750 emplois qui ont ainsi été sauvés d'une fermeture définitive", et "à défaut de dossier de reprise recevable, 23 librairies fermeront leurs portes ce soir", écrit dans un communiqué la direction, précisant qu'"il y a 434 pertes d'emplois".

Dans un contexte difficile pour le marché du livre et le secteur de la distribution de biens culturels en général, les librairies Chapitre (groupe Actissia), qui comptaient au départ 57 établissements répartis dans tout l'Hexagone, cumulaient les pertes depuis 2009. Le réseau avait été placé en liquidation judiciaire le 2 décembre et autorisé à poursuivre l'activité jusqu'à ce lundi.

Au moment du dépôt de bilan du réseau, la direction avait mis en avant "la fragilité de la situation économique (des pertes entre 15 et 20 millions d’euros depuis sa constitution en 2009), qui conjuguée aux problèmes d'approvisionnement de livres avaient "précipité la cessation de paiement du réseau".

Deux vagues de cession ont depuis été organisées et 26 librairies ont pu trouver acquéreur et quitter le réseau. L'éditeur Albin Michel et le groupe Madrigall (Gallimard) ont repris plusieurs boutiques, une bonne partie ayant aussi été sauvées par leurs actuels directeurs.

La Confédération générale du travail (CGT) a appelé "à occuper de façon illimitée" les magasins non repris pour "obtenir des garanties d'indemnités décentes".