Le nouveau visage du CHRD de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/11/2012 à 14H07
CHRD

CHRD

© Ville de Lyon

Le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon vient de rouvrir ses portes. Pour fêter ses vingt ans d'existence, il s'est offert une rénovation et une nouvelle scénographie.

L'édifice qui abrite le CHRD de Lyon a une haute valeur symbolique : c'est ici que la Gestapo avait établi son siège pendant la guerre. C'est là que le résistant Jean Moulin fut interrogé et torturé par un certain Klaus Barbie. Quelques temps après le procès de celui-ci, en 1986, la ville de lyon décidé d'en faire un lieu de mémoire. Il a ouvert ses portes en 1992, a a reçu, depuis, plus d'un million de visiteurs. Objets, témoignages, photographies, et autres documents ont permis de maintenir la connaissance de la vérité historique relative à cette époque. Le changement de scénographie, vingt ans après, va permettre de renouveler l'intérêt du public, d'apporter de nouveaux éclairages sur des faits de résistance, et de présenter des objets et documents qui dormaient jusque là dans les réserves. Par exemple : un morceau du parachute de Jean Moulin envoyé en mission par le général de Gaulle.

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_134181@Culture