Le jury du Nobel de littérature secoué par des scandales : le prix 2018 reporté

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 05/05/2018 à 11H40, publié le 04/05/2018 à 11H02
Sara Danuis annonce le lauréat 2016

Sara Danuis annonce le lauréat 2016

© Jonathan NACKSTRAND / AFP

L'Académie suédoise a annoncé vendredi le report du prix Nobel de littérature 2018, une première depuis près de soixante-dix ans, après des accusations d'agression sexuelle visant l'époux d'un membre de l'Académie. "Le prix Nobel 2018 de littérature sera désigné et annoncé en même temps que le lauréat 2019", a annoncé l'Académie suédoise.

Démissions en cascade

En novembre 2017, en plein mouvement #MeToo, le quotidien Dagens Nyheter avait publié les témoignages de 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou des faits de harcèlement sexuel du photographe français Jean-Claude Arnault marié à une académicienne, la poétesse et dramaturge Katarina Frostenson.

Celle-ci a annoncé jeudi quitter l'institution. L'Académie a depuis novembre rompu tout lien avec Jean-Claude Arnault, lequel nie tout comportement criminel, et coupé ses subventions au lieu d'exposition et de performances qu'il dirige à Stockholm. Elle a, par ailleurs, ouvert une enquête interne et s'est attachée les services d'un cabinet d'avocats. Leurs conclusions ne sont pas connues, et les académiciens sont tenus à un stricte devoir de réserve.

Ces dernières semaines, 6 des 18 sages, dont la secrétaire perpétuelle en exercice Sara Danius, ont annoncé abandonner leur fauteuil. Or selon les statuts de l'académie, au moins 12 membres actifs sur les 18 fauteuils sont nécessaires pour choisir un nouveau membre.

En avril 2018, l'Académie suédoise a choisi un secrétaire perpétuel intérimaire pour espérer sortir de la crise. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1230603@Culture

Crise de confiance au sein de l'Académie 

"Les membres actifs de l'Académie suédoise sont pleinement conscients du fait que la crise de confiance actuelle les oblige à un travail de réforme long et énergique", a commenté Anders Olsson, son secrétaire perpétuel par intérim, cité dans le communiqué. "Nous jugeons indispensable de nous donner du temps pour restaurer la confiance avant la désignation du prochain lauréat", a-t-il ajouté. "Et ce par respect tant pour les lauréats passés que pour les lauréats à venir". Une décision saluée par la Fondation Nobel et son directeur, Lars Heikensten : "Cela montre que l'Académie suédoise est consciente de la gravité de la situation [et] a compris qu'il y avait un problème de confiance", a-t-il commenté.

Nobel de littérature reporté 5 fois depuis sa création

Avant l'édition 2018, l'attribution de la plus haute distinction littéraire au monde a été reportée cinq fois depuis sa création en 1901. En 1949 - dernier report en date - l'Académie avait décidé de différer l'annonce du lauréat invoquant pour cette année-là qu'"aucune des candidatures ne répondait aux critères énoncés dans le testament d'Alfred Nobel". Un an plus tard, l'écrivain américain William Faulkner avait reçu les honneurs pour l'année 1949. D'après les statuts de l'institution, le prix peut être réservé jusqu'à l'année suivante.

Modification des statuts

Le roi, parrain de l'institution, a par ailleurs annoncé mercredi une modification des statuts : ses membres, initialement élus à vie, pourront démissionner et ainsi être remplacés de leur vivant. En revanche, la nouvelle mesure n'a pas d'effet rétroactif.