Le balcon où Martin Luther King a été tué ouvert au public

Par Culturebox @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/11/2012 à 19H51
Une jeune fille regarde le balcon où fut tué le pasteur King, depuis l'intérieur du motel devenu musée (19/1/2004)

Une jeune fille regarde le balcon où fut tué le pasteur King, depuis l'intérieur du motel devenu musée (19/1/2004)

© Mike Brown / Getty Images / AFP

Le balcon du motel de Memphis, Tennessee (USA), où se trouvait le pasteur Martin Luther King quand il a été tué le 4 avril 1968, va être ouvert au public le 19 novembre, a révélé vendredi une porte-parole du bâtiment devenu musée.

C'est la première fois que le public pourra se rendre sur le lieu précis où le célèbre militant des droits civiques, prix Nobel de la Paix 1964, fut mortellement atteint par une balle à la gorge. Il n'avait que 39 ans. L'attentat s'est produit juste devant la chambre 306 qu'il occupait dans ce qui était alors le Lorraine Motel. L'assassin présumé, James Earl Ray, ségrégationniste blanc, a fini ses jours en prison.

Connie Dyson, directrice de la communication du Musée des Droits civiques, a indiqué que le balcon de ce premier étage serait ouvert à partir du 19 novembre, à l'occasion d'une campagne de rénovation de 27 millions de dollars. "C'est notre souvenir le plus précieux", a-t-elle indiqué à l'AFP par téléphone. "Mais comme tout le bâtiment va être fermé pendant les rénovations, nous voulions que le public puisse continuer à voir le balcon et la chambre où séjournait Martin Luther King, le clou de la visite" avant les travaux.

Avec son lit un peu défait, son téléphone noir à cadran et ses tasses de café entamées, la chambre 306 a été laissée quasiment intacte après l'assassinat du plus illustre militant du droit des Noirs aux Etats-Unis. "Personne n'a plus jamais occupé la chambre, c'est devenu un sanctuaire." Jusque-là, les visiteurs pouvaient voir la chambre à partir du couloir intérieur, à travers une grande fenêtre vitrée. Ils pourront à nouveau la voir mais de l'extérieur, à partir du balcon.


Le teaser d'une émission consacrée à Martin Luther King (France Ô, 1er novembre 2012)

Une émission à (re)voir sur Pluzz

Le tireur présumé, un Blanc au casier judiciaire chargé, a été reconnu coupable d'avoir tué le militant pacifiste en tirant depuis l'autre côté de la rue. Condamné à 99 ans de prison, il est mort en avril 1998 à l'âge de 70 ans. Non sans être revenu sur ses aveux initiaux et avoir longtemps tenté de convaincre la justice de l'existence d'une conspiration, laquelle n'a jamais été prouvée.

En 2011, un mémorial a été consacré à Martin Luther King dans le parc du National Mall, à Washington.


Le fameux discours "I have a dream", prononcé le 28 août 1963 à Washington