L'écrivain Frédéric Boyer nommé à la tête de P.O.L après la disparition accidentelle de Paul Otchakovsky-Laurens

Par @Culturebox
Publié le 13/02/2018 à 14H44
Frédéric Boyer en septembre 2017 à la Foire du Livres de Francfort

Frédéric Boyer en septembre 2017 à la Foire du Livres de Francfort

© Yann Bohac/SIPA

L'écrivain Frédéric Boyer, un des auteurs de P.O.L, la maison fondée par Paul Otchakovsky-Laurens mort accidentellement le 2 janvier, a été nommé mardi patron de cette maison d'édition.

"Frédéric Boyer rejoint les Éditions P.O.L. en tant que Président Directeur Général", a indiqué Antoine Gallimard dans un communiqué. "Auteur pour la maison P.O.L. et proche de son fondateur Paul Otchakovsky-Laurens, Frédéric Boyer prendra la présidence des Editions P.O.L. à compter du mois de mai 2018", a précisé Antoine Gallimard. P.O.L appartient (à hauteur de 87%) au groupe Madrigall (qui rassemble notamment Gallimard et Flammarion) dirigé par Antoine Gallimard.

Ecrivain, éditeur et traducteur

Âgé de 56 ans, Frédéric Boyer occupait depuis 15 ans, parallèlement à son travail d'écrivain, les fonctions de directeur éditorial des éditions Bayard. La quasi totalité de son oeuvre, soit une trentaine de romans, essais et poèmes, est publiée chez P.O.L. Il avait été lauréat du prix du Livre Inter en 1993 pour "Des choses idiotes et douces". Également traducteur, il a proposé notamment de nouvelles traductions de Shakespeare (publiées aussi chez P.O.L) et des Confessions de Saint Augustin.

Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur de la maison d'édition P.O.L, est mort le 2 janvier dans un accident de voiture à Marie-Galante. "Paul Otchakovsky-Laurens était un éditeur passionné par la découverte d'auteurs (...) Il avait l'habitude de dire que l'édition est une aberration économique. Pour lui, il fallait l'assumer comme telle et se tenir sur la ligne un peu comme un funambule", avait dit de lui Frédéric Boyer, interrogé après le décès de l'éditeur par le journal La Croix.