Goncourt des Lycéens : rencontre entre auteurs et élèves à un mois du verdict

Mis à jour le 15/11/2018 à 13H03, publié le 16/10/2018 à 18H56
Goncourt des lycéens - rencontre entre David Diop et une élève de région parisienne

Goncourt des lycéens - rencontre entre David Diop et une élève de région parisienne

© Sarah Bastin

Il ne leur reste qu'un mois pour faire leur choix parmi les 15 romans sélectionnés par l'Académie Goncourt. Près de 2000 élèves répartis dans 58 lycées participent au jury du Prix Goncourt des lycéens. Ils ont pu rencontrer, cette semaine, les auteurs en compétition pour dénouer les intrigues et comprendre ce qui les a poussés à écrire. Verdict le 15 novembre.

4177 pages à lire en deux mois. Les membres du jury du prix Goncourt des lycéens doivent faire preuve d'un appétit d'ogre littéraire pour dévorer les 15 romans sélectionnés par l'Académie Goncourt. Et pour les aider à faire leur choix dans ce marathon de lecture, sept rencontres régionales sont organisées avec les auteurs à Paris, Lille, Toulouse, Rennes, Lyon, Marseille ou comme ici à Nancy.

Reportage : France 3 Lorraine, L. Parisot / E. Molodtzoff / E. Targe 

Comment ça marche ?

Les 58 établissements retenus reçoivent gratuitement les ouvrages des 15 auteurs sélectionnés (offerts par la Fnac qui organise le concours en partenariat avec l'Education nationale). Chaque classe a deux mois pour choisir ses trois livres préférés, qui seront défendus par un délégué lors d'une rencontre régionale.

A l'issue des délibérations régionales, un nouveau trio de livres est retenu et deux délégués sont élus dans chaque région. A eux la charge d'argumenter lors de la finale nationale qui se déroulera à Rennes, berceau historique du prix. Le lauréat sera proclamé au terme de ces derniers échanges le 15 novembre, soit un peu plus d'une semaine après celui du prix Goncourt.

Reportage : France 3 Loire, C. Mathy / A. Laurent / P. Gagnaire 

Une classe d'un lycée de Roanne participe au Goncourt des lycéens

Qui pour succéder à Alice Zeniter ?

En 2017, les lycéens avaient choisi "L'art de perdre", d'Alice Zeniter. C'est une lourde responsabilité qui les attend car le Prix Goncourt des lycéens est le prix littéraire qui se vend le plus en librairie.

D'après l'institut GfK, les lauréats ont écoulé en moyenne 443 000 exemplaires de leur livre entre 2012 et 2016, soit 45000 de plus que les gagnants du Prix Goncourt sur la même période, deux fois plus aussi que le prix Renaudot. 

Affiche du Prix Goncourt des Lycéens 2018

Les 15 romans sélectionnés pour le Prix Goncourt des lycéens 2018