Victor Hugo et le paranormal au cœur du livre "Choses Nocturnes"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/12/2017 à 12H42, publié le 15/12/2017 à 11H51
Victor Hugo sur son lit de mort

Victor Hugo sur son lit de mort

© France 3 Culturebox capture d'écran

Spécialiste de l'oeuvre de Victor Hugo", Gérard Pouchain publie "Choses nocturnes" aux éditions Le Vistemboir. Il y recense tout ce qui, dans l'oeuvre du grand écrivain, a trait au paranormal. On le savait féru de spiritisme, on apprend qu'il était absolument obsédé par les choses de l'au-delà. Le livre est illustré d’œuvres picturales de Hugo en lien avec le thème.

"Rien de tout cela n'est surnaturel, c'est de la nature inconnue". En quelques mots, Victor Hugo résumait son attitude vis à vis de ce que l'on nommerait aujourd'hui le paranormal. Ni scientiste, ni gogo, l'écrivain romantique s'est toujours intéressé à cette part d'inconnu qui nous entoure et que la science n'explique pas encore. Son oeuvre en est pleine et le travail effectué par Gérard Pouchain le met en lumière. On savait que, notamment après la mort par noyade de sa fille Léopoldine, Victor Hugo avait pratiqué le spiritisme, tenant d'entrer en contact avec l'esprit de sa chère disparue.

Les nuits agitées de Victor Hugo

On savait également que lors du dixième anniversaire de ce drame déterminant, les tables s'étaient mises à tourner et qu'il avait affirmé avoir obtenu des réponses. Mais il y avait bien davantage. Les nuits de Victor Hugo se sont passées à l'affût du moindre signe de l'au-delà. Des bruits, des souffles, des présences l'ont entouré et conforté dans sa certitude qu'il y a plus que ce que la science de son temps expliquait. Ce que la science a prouvé depuis et ça n'est pas terminé !

Reportage : France 3 Normandie P. Chalumeau / J. Ragueneau / C. Hillary  / G. Danre

https://videos.francetv.fr/video/NI_1142477@Culture

Une secte au Vietnam

En titrant son livre "Choses Nocturnes", Gérard Pouchain se réfère aux "Choses Vues" de Victor Hugo, même si le titre de son journal posthume n'est pas de lui.
L'intérêt porté par Victor Hugo au spiritisme a fait de lui l'une des principales divinités d'une importante secte installée dans le sud du Vietnam. les Caodaïstes. Il est représenté en académicien sur une fresque à l'entrée de leur principal temple, à Tay Ninh.

Victor Hugo représenté en acédémicien, inscrivant le mot "justice" à l'entrée du temple Cao Daï de Tai Ninh, Vietnam

Victor Hugo représenté en acédémicien, inscrivant le mot "justice" à l'entrée du temple Cao Daï de Tai Ninh, Vietnam

© Jean-François Lixon