Nathalie Serrault raconte son père : "pas de scoop ni de secret mais un livre joyeux"

Mis à jour le 25/09/2013 à 18H43, publié le 25/09/2013 à 18H31
Michel Serrault avec sa fille Nathalie en mai 1981 au 34ème Festival de Cannes 

Michel Serrault avec sa fille Nathalie en mai 1981 au 34ème Festival de Cannes 

© RALPH GATTI / AFP

Six ans après la mort de Michel Serrault, sa fille Nathalie lui rend hommage dans un livre sobrement intitulé « Michel Serrault » (Ed. Kero). A travers 500 photos, elle y raconte le parcours de son père, son enfance, l’amour inaltérable avec sa femme Juanita, la perte d’un enfant, et surtout le rire toujours présent dans la vie de ce comédien qui a gardé une place à part dans le cœur des français.

Natalie Serrault était l'invité du journal de 13h de France 2, mercredi 25 septembre

https://videos.francetv.fr/video/NI_138679@Culture


La mort de Michel Serrault le 29 juillet 2007 à l’âge de 79 ans avait beaucoup touché les français. En cinquante-six ans de carrière et plus de 150 films, le comédien avait su conquérir le public par son talent et son humanité. Sa filmographie est impressionnante mais il a aussi tourné quelques navets et cela l’a rendu encore plus attachant. Michel Serrault pouvait tout jouer. Les trois Césars du Meilleur acteur qu’il a obtenus résument à eux seuls l'étendue de son répertoire : « La Cage aux Folles » (1979), « Garde à vue » (1982) et Nelly et Monsieur Arnaud » (1996).

Si le rire faisait partie intégrante de son existence, Michel Serrault a aussi connu la douleur inconsolable de perdre l’un de ses enfants. Sa fille Caroline est morte en 1977 dans un accident de voiture à Neuilly-sur-Seine. Elle avait 19 ans. Le soir même, Michel Serrault montait sur scène pour jouer « La Cage aux Folles »…

Quant à sa fille Nathalie, aujourd’hui scénariste et réalisatrice, elle a débuté dans le cinéma en tant qu’assistante à la mise en scène chez Pierre Tchernia, Claude Zidi, Jean-Pierre Mocky et Claude Miller. Auteur de trois courts-métrages, elle a obtenu le prix du public Nanni Moretti pour « Facile », réalisé en 1998 et dans lequel jouait son père Michel Serrault. Le public a aussi pu la découvrir comme comédienne, au théâtre (« Knock » en 2002) et au cinéma (« Cabaret Paradis » en 2006 de Gilles et Corinne Benizio alias Shirley et Dino). Elle a également joué aux côtés de son père comme dans " Le comédien " réalisé en 1997 par Christian de Chalonge où elle interprétait une danseuse. 

Couv livre Serrault © Ed. Kero / Nathalie Serrault

"Michel Serrault" par Nathalie Serrault aux Editons Kero - 224 pages - 23,75 euros 

A relire aussi : "...Vous avez dit Serrault", Michel Serrault (autobiographie) aux Editions Florent Massot - 365 pages