Marcel Nuss, écrivain plurihandicapé publie « Je veux faire l'amour »

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/05/2013 à 16H11, publié le 09/02/2013 à 11H13
Marcel Nuss et sa compagne Jill

Marcel Nuss et sa compagne Jill

© Jean-François Lixon

A 58 ans l'écrivain et poète Marcel Nuss, atteint d'une maladie génétique qui l'a contraint à l'immobilité la plus complète depuis l'âge de huit mois, publie aux éditions Autrement « Je veux faire l'amour ». Ce livre est un plaidoyer argumenté pour que toutes les personnes handicapées aient le droit à l'amour et à une vie sexuelle épanouie.

La première rencontre avec Marcel Nuss provoque toujours un choc, on se demande comment regarder cette autre image de soi-même que nous renvoie cet être qui paraît supplicié.  Ensuite, on ne se rappelle plus que son sourire. A 58 ans, cet Alsacien atteint d'une maladie génétique est un homme heureux. A l'âge de huit mois pourtant, quand les autres enfants tentent de se dresser, lui retombe, pour ne plus jamais se relever. Et s'il est aujourd'hui en vie c'est en grande partie grâce aux progrès de l'assistance respiratoire qui lui permet de se déplacer et de ne plus dépendre d'un énorme dispositif fixe.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_143795@Culture

Immobile mais hyperactif
Torse, bras, jambes, tout est aujourd'hui figé dans la même position, depuis des dizaines d'années, sans s'être vraiment développé. Il y a pourtant chez Marcel Nuss une partie du corps qui fonctionne mieux que bien. La tête. Depuis toujours, à partir de son lit, devant sa télévision, dans des discussions avec ses amis il est curieux du monde, de ses semblables, lui si dissemblable, curieux de tout et surtout de la justice. Il réfléchit et, grâce aux progrès de l'informatique, il écrit. Des poèmes, mais aussi le récit de sa vie et le fruit de sa réflexion sur l'intégration dans la société française des personnes handicapées. Il a même créé en 2009 sa propre agence, Avenbleuconsulting,  afin d'aider les autres personnes handicapées.
 
Une vie sexuelle
Mais Marcel Nuss est un homme. Dans toute sa dimension. Y compris sexuelle. Et c'est là que le bât blesse. Marcel Nuss, avec son corps d'albatros échoué sur une plage, a des désirs, il le dit, l'écrit, le clame et ça ne plait pas à tout le monde. Et quand il parle d'amour, il n'évoque pas simplement le sentiment amoureux, il précise qu'il veut aimer, jouir et faire jouir.

Reportage : M. Heidmann, G. Bertrand, M. Ruch, C. Singer

https://videos.francetv.fr/video/NI_145737@Culture

 
L'amour, simplement
Marcel Nuss se bat aujourd'hui pour que le statut d'accompagnant sexuel des personnes handicapées ne soit plus considéré par la loi comme de la prostitution. Notre homme a connu ces rencontres tarifées, parfois avec des escort-girls, des relations souvent non exemptes de tendresse. Et même davantage. Marcel Nuss est en effet père de deux grands enfants, il a connu et connait l'amour dans toutes ses dimensions, spirituelle et physique. Il le dit : des femmes, ni folles ni perverses, ont su voir en lui un homme. Tout simplement un homme, avec qui elles ont communié en esprit et par la chair.
 
Jill
Il vit aujourd'hui avec Jill et les regards qu'ils échangent sont ceux de tous les amoureux. « Je veux faire l'amour », n'est donc plus seulement le cri de Marcel Nuss, mais une exigence qu'il lance à la face de l'humanité au nom de tous ceux et celles à qui on refuse ce qui fait l'essence de l'être humain sous le seul prétexte qu'ils ne ressemblent pas à tout le monde.
 
"Je veux faire l'amour" Editions Autrement

"Je veux faire l'amour" Editions Autrement

© Editions Autrement
« Je veux faire l'amour », de Marcel Nuss, éditions Autrement, collection Haut et Fort