"Le Bûcher des Sexes" de Brigitte Lahaie : "Il ne faut pas confondre libération de la parole et dénonciation"

Publié le 10/05/2018 à 16H24
Brigitte Lahaie sur le plateau du Soir 3, le 7 mai 2018

Brigitte Lahaie sur le plateau du Soir 3, le 7 mai 2018

© culturebox - capture d'écran

Signataire en janvier avec plus de 100 femmes d’une tribune défendant la liberté sexuelle et rejetant le puritanisme, Brigitte Lahaie a fait l’objet de violentes attaques sur les réseaux sociaux pour avoir déclaré qu’une victime de viol pouvait ressentir un orgasme mécanique. Aujourd’hui elle revient sur cet épisode dans un livre "Le Bûcher des Sexes" et juge ses propos nécessaires au débat.

Elles avaient voulu affirmer leur rejet du "puritanisme" apparu avec l’affaire Weinstein, et d’un certain féminisme qui exprime une "haine des hommes". Un collectif de plus de 100 femmes qui s’inquiétait alors ouvertement des dommages et dérives engendrés par les mouvements #MeToo et  #balancetonporc et qui plaidait pour une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle.

Une prise de position pas forcément bien comprise dans l’opinion. Alors quand quelques jours plus tard, sur un plateau de télévision, Brigitte Lahaie déclare qu’une victime de viol peut avoir un orgasme "mécanique", c’est un déferlement de haine auquel elle va assister, notamment sur les réseaux sociaux. Invitée sur France 3, elle revient sur cet épisode douloureux, dit comprendre que ça ait pu choquer mais assume totalement ses propos, et insiste sur la dangerosité d'avoir comme image que "toutes les femmes sont des victimes, et que tous les hommes seraient des agresseurs".

Entretien : Anne Bourse

https://videos.francetv.fr/video/NI_1232895@Culture



RESUME

La guerre des sexes est déclarée, rappelant les heures les plus sombres du puritanisme : d’un côté, des hommes jugés tous coupables. De l’autre, des femmes toutes victimes. Finie la présomption d’innocence, le moindre faux pas mène au bûcher. La dictature de la bien-pensance est sur le point de l’emporter. Au cœur de cette chasse aux sorcières, Brigitte Lahaie revendique une parole dissidente : oui, la séduction à la française doit être préservée contre le modèle anglo-saxon et la judiciarisation de la vie privée. Oui, la sexualité est un enjeu de liberté et d’égalité. Osons ne plus avoir peur, osons penser autrement, osons l’exprimer sans honte, osons dire non, osons aimer, osons vivre et non subir. Non, les hommes ne sont pas tous des porcs et les femmes ne sont pas toutes des pures.

Le Bûcher des Sexes - Brigitte Lahaie © Albin Michel

"Le Bûcher des Sexes" de Brigitte Lahaie
Albin Michel - 15€