L'ethnologue Michel Messu coupe court aux idées reçues sur les coiffeurs

Par @Culturebox
Publié le 26/04/2013 à 17H50
Michel Messu offre une réflexion originale sur les salons de coiffure

Michel Messu offre une réflexion originale sur les salons de coiffure

© France 2 Culturebox

On peut être sociologue, ethnologue et chauve et s’intéresser malgré tout à ce qui se passe dans les salons de coiffure. La preuve avec Michel Messu, invité du 13h de France 2 pour évoquer son nouvel ouvrage « Un ethnologue chez les coiffeurs » (Fayard). Pour lui, la coiffure est tout sauf une préoccupation anodine et superficielle.

https://videos.francetv.fr/video/NI_145573@Culture

« Explication sociologique et domination sociale », « Maudits jeunes ! Mots dits et Maux tus chez les jeunes des banlieues françaises », « La critique sociale du jugement de goût revisitée »…Voilà quelques titres des dernières publications signées Michel Messu qui a été directeur de recherche au CRÉDOC, puis directeur du GRASS (CNRS). Il est actuellement professeur à l’université de Nantes. On est loin de (l’apparente) légèreté des grandes questions existentielles que sont les mèches, balayages et autres soins capillaires.

Mais pour ce philosophe de formation venu à la sociologie dans les années 70 au hasard d’un poste en IUT, les questions d’identité et d’image de soi sont fondamentales. Dans cet ouvrage, il a voulu comprendre ce qui nous poussait à aller chez le coiffeur. Un rituel qui est très ancien puisque, comme le rappelle Michel Messu, « C’est l’un des plus vieux métiers du monde : les textes l’attestent, dans la Grèce et la Rome antique, les coiffeurs avaient déjà une réputation de bavards. Tout le monde connaît cette blague : « Comment je vous les coupe ? demande le coiffeur – En silence, répond le client. » Elle date du Vème siècle avant notre ère ! ». 

Dernière chose : en sillonnant le site de Michel Messu, on sourira en découvrant qu'en mai 2012, ce dernier a proposé une conférence au Canada sur le thème « Ce que les Punks ont apporté à l’éthique genrée du cheveu »!

"Un ethnologue chez le coiffeur" de Michel Messu - Fayard - 242 pages - 18 euros