Cahiers de l'Herne : une vue plongeante sur l'œuvre de Simone de Beauvoir

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 08/03/2013 à 09H39, publié le 08/03/2013 à 09H01
Simone de Beauvoir, 1967

Simone de Beauvoir, 1967

© OZKOK/SIPA

Manuscrits, correspondances, nouvelles inédites, articles, études, une somme de textes sont rassemblés dans le centième numéro des Cahiers de l'Herne, consacrés à l'auteur du "Deuxième sexe".

Naissance d'un écrivain

"Le fait est que je suis un écrivain : une femme écrivain, ce n'est pas une femme d'intérieur qui écrit mais une femme dont toute l'existence est commandée par l'écriture." Ce Cahier proposent de découvrir la genèse d'une vocation littéraire, à travers des extraits de romans de jeunesse inédits, dans lesquels on entrevoit la "présence, déjà élaborée, de problématiques développées plus tard par Simone de Beauvoir dans la maturité", expliquent les auteurs de ce cahier en introduction. "Eliane", par exemple, est une ébauche inédite d'"Une jeune fille rangée", que l'auteur publiera plus de trente ans après, et comprend déjà toute la force littéraire de Beauvoir.

Féminisme et constructivisme

Simone de Beauvoir racontait l'épisode dans "La force de l'âge" : 1934, elle est professeur de philosophie à Rouen, quand  l'inspecteur d'académie dénonce l'enseignement dirigé "contre la famille", d'un "indigne" professeur. "Melle de Beauvoir, professeur de philosophie du lycée Jeanne-d'Arc, de Rouen, parlant de mariage, a déclaré qu'il n'est guère intéressant pour une femme d'avoir à s'occuper des enfants, et qu'il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie". Extrait du procès verbal du 24 mai 1934 - Prefecture du département de la Seine-Inférieure. L'indigne professeur c'est elle, qui prend la plume pour lui répondre : "J'ai toujours eu souci d'exposer impartialement à mes élèves toutes les doctrines, chacune dans toute sa force, et en considérant que l'essentiel était de pleinement les comprendre, de choisir la sienne en connaissance de cause et de savoir la défendre solidement", dit-elle. Simone de Beauvoir a 25 ans. Son choix à elle sera de ne jamais avoir d'enfant et de démontrer qu'"on ne nait pas femme, qu'on le devient", la féminité n'étant pas le fruit d'un déterminisme biologique, mais la construction d'une organisation sociale. Elle a ouvert le champ de la réfléxion sur le rapport entre acquis et inné, nature et culture, ouvrant la voie à ce que l'on a appelé ensuite le constructivisme.

Influences

"Le rayonnement de Simone de Beauvoir fut exceptionnel", notent les auteurs de ces carnets, qui montrent, à travers des correspondances et des textes, l'influence de Beauvoir sur les auteurs contemporains. Annie Ernaux évoque le bouleversement qu'elle a ressenti, quand elle avait 18 ans, à lire "Le deuxième sexe",. "Je ne suis plus la même. Ces bouleversements de l'être provoqués par un livre ne sont pas le privilège de la jeunesse, mais ils possèdent alors une puissance unique et,  je crois, un caractère d'irréversibilité. Quand je pense à l'effet du Deuxième sexe sur moi, c'est l'image mythique du fruit de l'arbre de la connaissance mangé par Eve qui s'impose à moi : la clarté aveuglante d'un désenchantement du monde, la lumière libératrice de la connaissance.".
 
Relire Beauvoir

Cocteau : "Vos Mémoires d'une jeune fille rangée, je leur trouve quelque chose de considérable, de courageux et de fraternel. Un livre anti-intellectuel par excellence et féminin dans ce qu'il y a de plus viril du terme". Ces cahiers, somme de textes, de signes tangibles d'une vie au service d'une pensée, montrent à quel point Simone de Beauvoir a ouvert des chemins, tracé des sillons, cultivé le terreau qui a fait grandir la liberté, et pas seulement celle des femmes. 


Beauvoir dirigé par Eliane Lecarme et Jean-Louis Jeannelle
L'Herne, Collection Cahiers - 400 pages - 39 Euros

A noter la sortie aussi de Malentendu à Moscou, une nouvelle écrite en 1965, écartée du recueil "La femme interrompue" par Beauvoir , Cette nouvelle évoque la crise vécue par un couple vieillissant en voyage en U.R.S.S. (L'Herne - Collection Carnets - 140 pages - 9,50 Euros).


Simone de Beauvoir (1908, 1986) : Née dans une famille bourgeoise et catholique, Simone de Beauvoir, philosophe, romancière, épistolière, mémorialiste et essayiste rencontre Jean-Paul Sartre alors qu'elle étudie la philosophie à la Sorbonne. Ils ne se quitteront plus (sans jamais cohabiter) pendant un demi-siècle, entretenant pendant toutes ces années un dialogue intellectuel constant,  formant un couple mythique. Beauvoir est une théoricienne importante du féminisme. Elle publie en 1949 "Le Deuxième Sexe" , et devient à la fois icône du feminisme et une personnalité très controversée, à cause de ses prises de position, notamment en faveur de l’avortement. Elle participe activement au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Ardente avocate de l’existentialisme, son oeuvre ne saurait pourtant être confondue avec celle de Sartre : elle soulève des questionnements sur le sens de la vie dans l’absurdité d’un monde dans lequel nous n’avons pas choisi de naître, préférant une réflexion directe et ininterrompue sur le vécu.