Irène Frain : "Pour ma mère, je suis toujours restée une étrangère"

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/10/2017 à 18H13, publié le 08/10/2017 à 18H12
Irène Frain en 2013

Irène Frain en 2013

© PDN/SIPA

La romancière Irène Frain publie au Seuil "La fille à histoires", un livre qui raconte le chemin qui l'a menée à l'écriture. Un chemin qui commence à l'aube de sa vie avec une mère qui refuse la maternité et en conséquence le bébé qu'elle a eue. Une petite fille, l'écrivaine elle-même qui a fait de ce déchirement originel la source de son désir d'écriture.

En conseil à tout écrivain en mal d'écriture, Irène Frain résume : "Regarde ce qui te fait souffrir... Prends ta souffrance et fais en quelque chose". Elle-même nous le confie dans le livre qui vient de paraître aux éditions du Seuil "La fille à histoires", son drame, sa souffrance c'est l'absence de mère. Non, Irène Frain n'a pas grandi orpheline mais sa génitrice ne s'est jamais sentie mère. Pire, elle a refusé son enfant comme elle avait dénié sa grossesse. Alors pour se sauver, pour placer quelque part l'amour qu'elle ne pouvait donner à cette femme, elle s'est inventée des mères de substitution, elle s'est racontée des histoires. D'où le titre du livre. Elle l'explique sur le plateau du Soir 3

Irène Frain sur le plateau du Soir 3

https://videos.francetv.fr/video/NI_1094395@Culture

La fille à histoires

Roman d'Irène Frain 272 pages sortie le 21 septembre 2017 18.00 € (12,99 en version numérique)