Indochine : l’histoire méconnue de ces Allemands morts pour la France

Par @Culturebox
Publié le 01/05/2014 à 12H46
30 000 Allemands, peut-être plus, ont combattu au sein de la Légion étrangère durant la guerre d'Indochine de 1946 à 1954. Parmi eux d'anciens SS.

30 000 Allemands, peut-être plus, ont combattu au sein de la Légion étrangère durant la guerre d'Indochine de 1946 à 1954. Parmi eux d'anciens SS.

© Culturebox / capture d'écran

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de soldats allemands faits prisonniers en France ont été recrutés dans la Légion étrangère. Sur 70 000 légionnaires engagés dans le conflit en Indochine, près de la moitié sont des Allemands et parmi eux de nombreux Waffen-SS. Une histoire méconnue sur laquelle s’est penché Pierre Thoumelin. Il publie "L’ennemi utile"

Reportage : D.Wolfromm, JM.Lequertier, F.Bazille, M.Marini

https://videos.francetv.fr/video/NI_147451@Culture

C’est une enquête étonnante qu’a mené Pierre Thoumelin. Elève officier de Gendarmerie, il prépare en parallèle un doctorat d’histoire à l’université de Caen. Et comme sujet de thèse il a choisi de s’intéresser à un épisode méconnu des deux côtés du Rhin, et que la France a longtemps essayé de dissimuler, la présence en grand nombre de soldats allemands dans les rangs de la Légion lors du conflit en Indochine.
 
On apprend ainsi que trente mille soldats allemands, peut-être plus, prisonniers en France se sont engagés dans la Légion étrangère. Et parmi eux, quelques vétérans de la Waffen-SS qui ont réussi à déjouer la vigilance des recruteurs.   
 
Mais la Légion avait besoin de ces « compétences », notamment celles des anciens membres d’unités d’élite de l’armée allemande, comme les parachutistes. L'ennemi héréditaire devenait l'ennemi "utile"
 
Selon l’historien 2600 d’entre eux seraient ainsi "morts pour la France" de fin 1946 à la chute de Dîen Bîen Phu, le 7 mai 1954.
 
Et plus étonnant l’auteur nous révèle aussi qu’environ 1400 légionnaires allemands ont déserté pour rejoindre les forces communistes du Viêt Minh.
 

l'ennemi utile © DR


"L’ennemi utile", de Pierre Thoumelin. Editions Schneider Text, 184 pp., 14,90 €.