Haïti au quotidien vu par Paolo Woods et Arnaud Robert

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/11/2013 à 07H41, publié le 22/11/2013 à 17H34
"Bank" de Paolo Woods

"Bank" de Paolo Woods

© Paolo Woods

La défaillance de l’Etat haïtien s’est révélée lors du séisme du 12 janvier 2010. Prenant l’Etat au mot, les journalistes Paolo Woods et Arnaud Robert se sont demandé dans quel état était le pays. Résultat, un livre: "Etat" (éditions Photosynthèses) de 80 photos et de textes qui s'attache à montrer la vie quotidienne des haïtiens et notamment l'économie parallèle.

"Etat" est à lire comme  un reportage admiratif de la cohérence du pays plutôt que de son désastre. Il rassemble 80 photos et  six séries de textes (Présidents, Propriétaires, Blancs, Leta (« l’état » en créole), Substituts, Dieux), non pour faire un bilan de la reconstruction, toujours en cours, mais pour s’intéresser aux Haïtiens, à leur vie quotidienne et à l’économie parallèle, telle celle des loteries privées, la fameuse « borlette » où circule le quart du PIB annuel du pays.

Christian Tortel et Massimo Bulgarelli ont rencontré les auteurs à Paris, au Bal, nouveau lieu de l’image documentaire, fondé par Raymond Depardon. Paolo Woods, photojournaliste italien, de parents néerlandais et canadien, arrivait de Singapour, Arnaud Robert lui venait de Lausanne, où le musée de l’Elysée expose les photos de Paolo jusqu’au 5 janvier 2014.

https://videos.francetv.fr/video/NI_140197@Culture

"Etat" de Paolo Woods et Arnaud Robert (Editions Photosynthèses)