Franck Pavloff, l'auteur de "Matin brun" rencontre toujours les lycéens

Par @Culturebox
Publié le 11/12/2015 à 17H09
Franck Pavloff face aux élèves auvergnats

Franck Pavloff face aux élèves auvergnats

© France 3 / Culturebox

Dix-sept ans après la publication de "Matin brun", son auteur Franck Pavloff rencontre toujours les jeunes autour de ce petit livre. Il raconte la montée d'un fascisme et pose la responsabilité de chacun face à une défaite de la démocratie prévisible mais rendue inéluctable par la lâcheté de chacun. Il était au Chambon-sur-Lignon, village auvergnat exemplaire lors de la seconde guerre mondiale.

A force de se taire, on perd le droit de parler. Dans "Matin Brun", Franck Pavloff racontait il y a déjà dix-sept ans la montée d'un régime dictatorial et la responsabilité individuelle face à la menace totalitaire qui s'installe en s'appuyant sur le silence et la lâcheté de chacun. Depuis 1998, date de la sortie de "Matin Brun", il rencontre ses lecteurs et notamment les plus jeunes. Son livre est en effet utilisé dans les écoles et les collèges pour enseigner  que la démocratie ne peut perdurer que grâce à la vigilance de ceux qui la défendent.

Reportage : G. Rivollier / E. Brot-Monnier / B. Courtine

https://videos.francetv.fr/video/NI_578905@Culture

Parmi ses déplacements, il était en Haute-Loire et notamment dans la petite commune du Chambon-sur-Lignon. Cette bourgade est restée dans l'Histoire pour avoir abrité pendant la deuxième guerre mondiale des juifs traqués par les nazis et leurs complices français. En cette période électorale qui se permet de rediscuter sur fond d'état d'urgence les limites de la République et de la démocratie, sa parole est précieuse.

La couverture de "Matin Brun" de Franck Pavloff

La couverture de "Matin Brun" de Franck Pavloff

© Cheyne éditeur

"Matin Brun"
de Franck Pavloff
Edition Cheyne
10 pages
entre 1 et 2 Euros