Dounia Bouzar : "La vie après Daesh" plus forte que la mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/10/2015 à 11H58, publié le 16/10/2015 à 11H56
Dounia Bouzar sur le plateau du Grand Soir 3 le 15 octobre 2015.

Dounia Bouzar sur le plateau du Grand Soir 3 le 15 octobre 2015.

© France 3

Depuis plus de 15 ans, elle lutte contre l’islamisme et ses dérives. Dounia Bouzar vient de publier "La vie après Daesh" aux éditions de l’Atelier. Un message d’espoir pour les parents de ceux qui sont tombés dans la spirale infernale de l’embrigadement. Dounia Bouzar était l’invitée du Grand Soir 3 jeudi 15 octobre.

https://videos.francetv.fr/video/NI_527542@Culture


Peut-on revenir vers la lumière lorsque l’on a connu les ténèbres ? La réponse est Oui selon Dounia Bouzar. Pour la co-fondatrice du Centre  de prévention des dérives sectaires de l’Islam, l'envers de la fameuse phrase de Daesh "nous gagnerons parce que nous aimons la mort plus que vous n'aimez la vie", c’est que la vie est plus forte que la mort. Les témoignages de jeunes recueillis dans son livre le prouvent.

Le rôle essentiel des parents 

Lorsqu’ils réalisent que le monde proposé par les djihadistes est un monde sans humanité dans lequel il faut tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux, un déclic peut se faire. Une démarche dans laquelle le rôle des parents est essentiel. A l’image des sectes, la méthode des islamistes est d’abord de couper les jeunes de leurs proches. Si ces derniers arrivent à raviver la mémoire du cœur, alors rien n’est perdu.
Photo la vie après daesh © France 3
De cette chaine humaine qui s’organise face à la terreur, Dounia Bouzar tire une grande force. Ces jeunes et leurs parents lui ont fait confiance, en retour elle leur devait une confession. Maltraitée par mari violent, elle aussi s’est retrouvée à terre. Mais elle a pu se relever.
Car, conclut-elle, "ce qui ne tue pas, rend toujours plus fort".
 
"La vie après Daesh" de Dounia Bouzar, paru le 15 octobre 20154 aux éditions de l’Atelier – 144 pages, 15 euros.