Décès du journaliste et écrivain Michel-Antoine Burnier

Par @Culturebox
Publié le 28/05/2013 à 16H45
Le journaliste et écrivain Michel-Antoine Burnier, ancien rédacteur en chef d'Actuel, est décédé lundi  à Paris à l'âge de 71 ans

Le journaliste et écrivain Michel-Antoine Burnier, ancien rédacteur en chef d'Actuel, est décédé lundi  à Paris à l'âge de 71 ans

© JOEL ROBINE / ARCHIVES / AFP

Le journaliste et écrivain Michel-Antoine Burnier, ancien rédacteur en chef d'Actuel, proche de Sartre, Bernard Kouchner ou Patrick Rambaud, avec lequel il a écrit plusieurs ouvrages, est décédé lundi à Paris à l'âge de 71 ans, ont indiqué mardi les éditions Kero.

Auteur de plus d'une trentaine de livres, Michel-Antoine Burnier, né en 1942 à Chambéry, avait participé comme rédacteur en chef à la création du mensuel "L'Evénement" d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie en 1966, après des études  à Sciences Po. Auparavant, dès 15 ans, il avait découvert Jean-Paul Sartre,  dont il deviendra proche. Il est également très proche de Bernard Kouchner avec qui il milite à  l'Union des étudiants communistes.

Il publie en 1966 son premier livre, "Les existentialistes et la politique"  (Gallimard). Quelques années plus tard, il participe à la reprise du magazine "Actuel", en 1970, avec notamment Jean-François Bizot et Jean-Luc Young.

Avec l'écrivain Patrick Rambaud, prix Goncourt en 1997, Michel-Antoine Burnier a écrit une quarantaine de pastiches, tels "Le Roland Barthes sans peine", "Le tronc et l'écorce" (François Mitterrand) ou encore "la farce des  choses" (Simone de Beauvoir). Parmi les autres victimes de ce duo de farceurs,  se retrouvent Françoise Sagan, Aragon, de Gaulle, Philippe Sollers ou Malraux. Ils ont également écrit ensemble "Le journalisme sans peine" (Plon) en 1997.

En collaboration avec Bernard Zekri, Michel-Antoine Burnier venait d'achever  un livre sur l'histoire du rap et du hip-hop, à paraître en octobre chez Kero.