Décès de Jean-Bertrand Pontalis, psychanalyste et écrivain

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/01/2013 à 17H22, publié le 15/01/2013 à 16H57
Jean-Bertrand Pontalis, psychanalyste et écrivain (1924 - 2013).

Jean-Bertrand Pontalis, psychanalyste et écrivain (1924 - 2013).

© C. Hélie pour les Editions Gallimard

Le psychanalyste, philosophe et écrivain Jean-Bertrand Pontalis, ancien élève de Sartre et disciple de Lacan, est décédé mardi, le jour de son 89e anniversaire, a annoncé son éditeur Gallimard.

Né le 15 janvier 1924, cet agrégé de philosophie, auteur de nombreux essais sur la psychanalyse et de plusieurs romans, avait reçu en 2011 le grand prix de littérature de l'Académie française.

Philosophe et psychanalyste
Après avoir enseigné la philosophie aux lycées d'Alexandrie, Nice et Orléans, de 1948 à 1952, il se tourne vers la psychanalyse et devient un disciple de Jacques Lacan.
 
Vers 1960, sous la direction de Daniel Lagache, il entreprend une oeuvre considérable qui aboutira, en 1967, au "Vocabulaire de la psychanalyse",  cosigné avec Jean Laplanche. Cet ouvrage connaîtra un très grand succès en France et à l'étranger.
 
Il se sépare en 1964 de Lacan pour participer à la fondation de l'Association psychanalytique de France et crée la Nouvelle Revue de psychanalyse. Cette même année, il devient membre du comité de direction de la revue Les Temps modernes et commence à enseigner à l'École pratique des hautes études.
Romancier et éditeur
En 1966, il débute aussi une carrière d'éditeur et crée des collections de psychanalyse. Deux ans plus tard, il est élu membre titulaire de l'Association  Psychanalytique de France.
 
En 1979, il entre au comité de lecture de Gallimard et y créera la collection "L'un et L'autre". À partir de 1980, il publie plusieurs romans dont "L'Amour des commencements" (1986), "Un homme disparaît" (1996), "L'enfant des limbes" (1998), "La Traversée des ombres" (2003) ou "Le dormeur éveillé" (2004).

Dans son dernier essai paru en 2012, "Avant, Paris" (Gallimard)  Jean-Bertrand Pontalis s'interrogeait sur le temps et la nécessité de la nostalgie. De nombreux ouvrages ont aussi été publiés sous sa direction, parmi  lesquels "Bisexualité et différence des sexes" (2000) ou "Parler avec l'étranger" (2003).