"De la lumière à l'oubli" de Michel Drucker : grandeur et misère des stars

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/11/2013 à 11H18, publié le 24/11/2013 à 10H58
Après avoir raconté son enfance, Michel Drucker retrace les hauts et les bas des célébrités qu'il a croisées 

Après avoir raconté son enfance, Michel Drucker retrace les hauts et les bas des célébrités qu'il a croisées 

© France 3 Culturebox

Michel Drucker est l’invité du Soir 3 pour évoquer son nouveau livre, « De la lumière à l’oubli » paru chez Robert Laffont. A travers les multiples rencontres qu’il a pu faire au cours de ses cinquante ans de télévision, l’animateur dresse le portrait d’artistes, de sportifs, de femmes ou d’hommes politiques qui sont sous le feu des projecteurs avant, parfois, de retourner dans l'ombre.

https://videos.francetv.fr/video/NI_140239@Culture

Les coups de griffes d'un "gentil" patenté

Léon Zitrone, Jacques Martin, Danièle Gilbert, le commandant Cousteau, Dick Rivers, Gilbert Bécaud, Belmondo, Renaud, Ségolène Royal…La galerie de portraits est longue, les anecdotes aussi (et semble t-il aussi les règlements de compte…).

Il faut dire qu’à 71 ans, dont une bonne partie passée à la télévision, Michel Drucker a eu l’occasion de côtoyer un nombre impressionnant de personnalités. Certaines ont su rester en haut de l’affiche, d’autres pas. Pourquoi ? On peut trouver des explications mais il reste une part de mystère dans ces trajectoires qui propulsent les êtres du firmament à l’ombre, parfois du jour au lendemain.

Faut-il s’adapter constamment pour rester à la mode, ou ne pas l’être du tout pour pouvoir durer ? A ce titre, Michel Drucker serait peut-être le mieux placé pour répondre à cette question étant donné sa longévité sur le petit écran. Mais avec ce livre, il semble que l'animateur -souvent taxé de "gentil" qui caresse ses invités dans le sens du poil - ait décidé de sortir ses griffes et de raconter la face par toujours lumineuse des célébrités. Une autre façon de révéler sa part d'ombre ?
 
 « De la lumière à l’oubli » de Michel Drucker - Editions Robert Laffont – 396 pages – 21,50 euros