Eiffel, Napoléon, Egypte : les trésors exhumés de la bibliothèque d'Ajaccio

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/06/2018 à 18H56, publié le 14/06/2018 à 18H27
Les trésors cachés de la bibliothèque d'Ajaccio

Les trésors cachés de la bibliothèque d'Ajaccio

© France 3 / Culturebox

C'est un lieu magique pour tous les amoureux d'histoire et de livres, la bibliothèque municipale d'Ajaccio recèle de nombreux trésors. La nouvelle équipe n'est pas au bout de ses surprises, elle vient de découvrir des ouvrages anciens très rares : des lettres inédites de Napoléon et de sa mère et un ouvrage de "La tour des 300 mètres" signé Gustave Eiffel.

La Corse serait-elle la meilleure conservatrice de ses secrets ? L'île de Beauté est assurément détentrice de nombreux trésors mis au jour au gré de la volonté des chercheurs. Longtemps délaissée, la bibliothèque Fesch d'Ajaccio est une véritable caverne d'Ali Baba. Menée par Vannina Schirinsky et Élisabeth Perié, la nouvelle direction de la bibliothèque vient tout juste de faire une nouvelle découverte exaltante. Un ouvrage en deux tomes de Gustave Eiffel intitulé "La tour des 300 mètres". Il n'en existe que 500 exemplaires au monde et celui-ci est dédicacé par l'auteur. 

Reportage : France 3 Corse - C. Ferrer / S. Wolinsky / J. Cappai / R. Morere-Cesari

https://videos.francetv.fr/video/NI_1251449@Culture

L'exemplaire de Colbert 

Vannina Schirinsky se souvient avec émotion lorsqu'en 2015 elle tombe sur cet ouvrage qui date de 1610. Plié entre les Pages jaunes de Corse et un roman de gare, elle tient entre ses mains le tout premier livre au monde d'Egyptologie daté de 1610. "C'est un ouvrage vraiment exceptionnel, car c'est la première représentation des vases canopes et c'est celui de Colbert !", déclare-t-elle avec fierté. L'ouvrage a été restauré page par page grâce à l'expertise d'un spécialiste venu de Florence. 
Livre egyptologie bibliothèque ajaccio

© France 3 / Culturebox

Des lettres inédites de Napoléon

Du sommeil à la lumière, la bibliothèque d'Ajaccio attire désormais les plus grands chercheurs en histoire. A force de fouiller les réserves de la bibliothèque, Vannina Schirinsky a aussi découvert des lettres inédites de Napoléon et Joséphine, de Madame Mère et de sa seconde épouse Marie-Louise. Philippe Perfettini, historien spécialiste de l'histoire napoléonienne savoure cette découverte. "On a dit et redit que tout avait été dit sur Napoléon, eh bien non ! Il y a des lettres de Napoléon relatives à la guerre qu'il va perdre, donc c'est très dense et très sec".
lettre napoléon

© France 3 / Culturebox
D'autres trésors sont certainement encore cachés sur les rayons de la bibliothèque d'Ajaccio. Vannina Schirinsky et Élisabeth Perié n'ont pu explorer que 5% du fonds. 

La bibliothèque FESCH d'Ajaccio

Le fonds ancien compte 40 000 ouvrages, et notamment :
- 30 incunables imprimés pour la plupart en Italie entre 1455 et 1500. La Cité de Dieu de Saint-Augustin est l’incunable le plus ancien. Il date de 1475.
- 200 manuscrits. Les manuscrits datent du XVIIe et XVIIIe siècle et sont relatifs à l’histoire ecclésiastique, la jurisprudence, la théologie. Certains sont de simples cahiers. Le roman des déduits de Gace de la Bigne est le manuscrit le plus vieux que possède la Bibliothèque (1359). C’est un poème didactique sur la chasse aux oiseaux et aux bêtes fauves.
La Bibliothèque Fesch possède de nombreuses éditions rares d’éditeurs prestigieux : Aldes, Estienne, Elzevier, Plantin.
A noter également plus de 300 reliures armoriées.
Le fonds local, qui s’élève aujourd'hui à 4000 livres, a été constitué à partir du fonds Campi.