Cinq éditeurs parmi les 500 plus grandes fortunes de France

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/07/2012 à 14H30
Les éditeurs Gallimard, Albin Michel et Glénat parmi les 500 plus grandes fortunes de France

Les éditeurs Gallimard, Albin Michel et Glénat parmi les 500 plus grandes fortunes de France

© F.Guillot/AFP

Le magazine Challenges publie son classement annuel des 500 plus grandes fortunes de France, dans un contexte de crise économique et de tension sociale. Si le luxe et la distribution dominent toujours parmi les secteurs les plus profitables, les éditeurs Lefebvre Sarrut, Lagardère, Gallimard, Albin Michel, Glénat et La Martinière font eux aussi partie de ces grandes fortunes.

 Peu de surprises et de changements dans ce contexte de crise économique et de tension sociale. Il n'est donc pas étonnant de voir Bernard Arnault et le célèbre groupe de luxe LVMH en tête du classement Challenges, tandis que Gérard Mulliez et sa (nombreuse) famille, propriétaires d'Auchan, se placent au 2e rang. François Pinault et sa famille, qui contrôle le groupe PPR (dont la Fnac fait partie), fait pâle figure avec une fortune estimée à 6,6 milliards d'euros (6e).

Cependant, on compte cinq maisons d'édition dans ce classement. Année après année, Josette Robin et la famille Lefebvre, qui possède l'éditeur juridique Lefebvre Sarrut, domine ses concurrents. 95e, leur fortune serait de 450 millions d'euros. A la fois distributeur (Relay) et éditeur (Hachette), Arnaud Lagardère, actionnaire à hauteur de 9,6% du groupe Lagardère, ne vaut "que" 240 millions d'euros (170e, en baisse de 27 places).

Les éditions Gallimard sont classées deux fois : Antoine Gallimard et sa famille (224e, 160 millions d'euros) et Isabelle et Robert Gallimard ainsi que Muriel Toso (321e, 100 millions d'euros). Respectivement, les deux groupes d'actionnaires sont en hausse de 21 et de 31 places.

296e, Francis Esménard et sa famille, propriétaires d'Albin Michel, progresse également fortement (+32 places) avec une fortune évaluée à 115 millions d'euros. En fin de classement, ex-aequos, Jacques Glénat (éditions Glénat) et Hervé de La Martinière (groupe La Martinière) pèsent chacun 60 millions d'euros. Si l'éditeur grenoblois voit sa fortune baisser, le propriétaire du Seuil fait son retour dans le classement, trois ans après l'avoir quitté.