Bernard Pivot et sa fille Cécile publient "Lire !" : "Les jeunes qui lisent sont des héros"

Mis à jour le 20/03/2018 à 11H59, publié le 20/03/2018 à 11H57
Bernard et Cécile Pivot invités sur le plateau de France 3 pour présenter leur livre "Lire !"

Bernard et Cécile Pivot invités sur le plateau de France 3 pour présenter leur livre "Lire !"

© France 3 / Culturebox

Bernard Pivot et sa fille Cécile publient "Lire !" aux éditions Flammarion. Un livre écrit à quatre mains où ils partagent et confrontent leur amour de la lecture et de la langue française.

Bernard et Cécile Pivot ont co-écrit "Lire !" édité chez Flammarion. Ils parlent de leur goût pour les romans, l'un en tant que professionnel ("Apostrophes", "Bouillon de culture" "La dictée de Pivot") l'autre en tant que lectrice. Invités sur le plateau du Grand Soir 3, le père et la fille racontent chacun leur expérience de la lecture. Si Cécile confie avoir inventé des excuses pour lire tranquillement, Bernard fait l'aveu de s'être consacré à la lecture au détriment de sa famille.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1205471@Culture

Les jeunes qui lisent sont des héros

Avide de mots et de gourmandises, Bernard Pivot a trouvé dans les réseaux sociaux un formidable forum d'expression. L'ancien journaliste propose chaque jour sur twitter sa petite chronique en 280 caractères. Humeur du jour, petites phrases bien troussées, débat du moment, chaque mot trouve un écho avec l'actualité. Comme ce tweet récemment posté qui rend hommage aux lecteurs résistants aux réseaux sociaux. "La France insoumise c'est celle des lecteurs qui se rassemblent avec eux-mêmes pour lire", assure-t-il avant de conclure avec sa fille, "les jeunes qui lisent sont des héros"  


Tout au long des pages de "Lire !", des photos ou des dessins illustrent des textes très personnels. Parmi ces illustrations, on découvre une mise en scène de jeunes lecteurs installés dans une grande pièce d'appartement bourgeois. Cette "débauche de livres est formidable !", s'amuse Cécile Pivot.
débauche de livres photo © France 3 / Culturebox
Interrogé sur la nécessité de lire et d'ouvrir les bibliothèques le dimanche, Bernard Pivot répond qu'une plus grand amplitude horaire permettrait à plus de personnes d'accéder aux livres, avant de nuancer :  "ça ne suffirait pas" !