"Jamais assez maigre" : l'ancien mannequin Victoire Maçon-Dauxerre brise l'omerta

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/01/2016 à 14H55, publié le 15/01/2016 à 12H07
"Jamais assez maigre", le témoignage choc de Victoire Maçon Dauxerre

"Jamais assez maigre", le témoignage choc de Victoire Maçon Dauxerre

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Le diktat de l'extrême minceur dans le milieu de la mode n'est pas un fait nouveau. Mais il est finalement assez rare qu'un mannequin brise la loi du silence et raconte ce terrible engrenage qui mène à l'anorexie et à la mise en danger de la vie. Victoire Maçon Dauxerre a décidé de témoigner de cet enfer dont elle est sortie, dans "Jamais assez maigre - journal d'un top model" (Ed. Les arênes).

F. Mathieux / F. Blévis / P. Grandouiller / France 2 / C. Labasque

https://videos.francetv.fr/video/NI_603449@Culture


Repérée à 17 ans, Victoire Maçon Dauxerre a tout pour devenir top-modèle. Pour intégrer le top 20 des mannequins les plus demandés, elle doit rentrer dans une taille 32 ! Ce qui implique pour la jeune fille d'1m78 de peser 47 kg ! Ce n'est que comme ça qu'elle réussira lui dit-on. Elle s'astreint donc à ne manger que 3 pommes par jour et utilise des laxatifs quand elle mange plus. Elle devient incontournable dans le milieu de la mode, défile pour les plus grands et fait le tour du monde. Tombée dans l’anorexie, elle ne se rend pas compte de son état. "La plupart des mannequins se font vomir. il y a une réelle omerta autour de ça, mais c'est la réalité du milieu. C'est impossible en étant si grande de peser si peu et d'être si maigre" raconte-t-elle. 

Tentative de suicide et boulimie

Victoire se réfugie ensuite dans la boulimie et fait plusieurs tentatives de suicide. Très entourée par sa famille et un médecin, la jeune femme a réussi à s'en sortir. Elle a définitivement tourné le dos au milieu de la mode. Elle pèse aujourd'hui 64 kilos et souhaite devenir comédienne. Mais pour l'heure, avec la sortie de son livre, elle veut faire entendre sa voix et se servir de son expérience pour aider d'autres jeunes filles. "Jamais assez maigre" est une sorte de journal de bord de sa descente aux enfers, de la négation de la maladie, aux mensonges pour faire croire à son entourage que tout va bien. Mais également de la difficulté à tourner le dos à cet univers qui fait rêver tant de monde. On la prend pour une privilégiée, elle qui voyage et dort dans les plus beaux hôtels du monde. Elle souffre en silence et souhaite parfois en finir avec la vie. "Je trouve anormal et criminel de montrer cette image de maigreur et d'inciter les jeunes femmes à maigrir. On dit aujourd'hui que l’idéal de beauté, c’est d'être maigre. Et ça incite à l'anorexie, ça crée des troubles alimentaires et c'est extrêmement grave". 

Un témoignage boulversant et très lucide de la part d'une jeune femme qui ne se rêvait pas mannequin, mais qui se préparait à rentrer à Sciences-Po lorsqu'elle a été repérée. Invitée du Grand Soir 3, elle revient sur ces années noires. 
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_603447@Culture

Son histoire racontée devant le Sénat

Le 3 avril 2015, l'Assemblée Nationale a voté l'interdiction du recours à des mannequins trop maigres et dénutris, afin de lutter contre l'anorexie, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la Santé. L' amendement du raporteur Olivier Véran a été adopté avec l'avis favorable de la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Lorsqu'Olivier Veran a déposé cet amendement, la mère de Victoire Maçon Dauxerre l'a contacté pour raconter l'histoire de sa fille. Victoire lui a ensuite envoyé une lettre qu'il a lue au Sénat. Peu après, la jeune femme était approchée par une maison d'édition pour raconter son histoire. Si cette loi avait existé lorsque Victoire a débuté le mannequinat, elle n'aurait pas eu le droit de défiler...

"Jamais assez maigre, Journal d'un top model" de Victoire Maçon Dauxerre
paru le 6 janvier 2016 aux Editions Les arênes - 272 pages + cahier photos de 24 pages - 18 euros