Reims achète "La rivière enchantée" illustrée par Foujita pour 42 500 €

Par @Culturebox
Publié le 03/03/2016 à 12H15
"La rivière enchantée" illustrée par Foujita acquise par la ville de Reims pour 42 500 €

"La rivière enchantée" illustrée par Foujita acquise par la ville de Reims pour 42 500 €

© Culturebox

La bibliothèque Carnégie de Reims est désormais propriétaire d'un ouvrage exceptionnel illustré par l'artiste japonais Foujita. "La Rivière Enchantée" a été acquis par préemption à la salle des ventes Drouot à Paris par la ville champenoise le 2 février dernier pour un montant de 42 500€. 25 eaux fortes originale du graveur illustrent l'ouvrage de René Héron.

La ville de Reims est aujourd'hui propriétaire d'un ouvrage rare illustré par Foujita. "La rivière enchantée" de René Héron avait été acquise aux enchères de Drouot le 2 février dernier.
Le livre illustré a été ramené dans la cité des sacres aujourd'hui et déposé à la bibliothèque Carnégie où il sera conservé.
Pour la conservatrice c'est un grand moment 
Reportage :  Florent Boutet, Dalila Iberakenne, Aurore Scherschell 

https://videos.francetv.fr/video/NI_644092@Culture

Reims : ville dédiée à Foujita

Dejà dépositaire de dix œuvres de Foujita, la ville de Reims recevait en 2013 une donation de 663 œuvres dont 15 peintures, 4 vitraux, 7 verreries, 9 céramiques et plus de 600 œuvres graphiques. Cet ouvrage rare acquis aujourd'hui vient encore enrichir la collection rémoise.
 

Foujita et Kimiyo

Foujita et Kimiyo

© Kimiyo
L'exemplaire contient 25 (sur 27) eaux-fortes originales de l'artiste, dont 22 hors texte parmi lesquels 10 sont en couleurs. Manque deux eaux-fortes dont le portrait de l'écrivain. Ce  qui le rend si exceptionnel, ce sont ces gravures imprimées dont le style mélange à la fois les cultures japonnaises et occidentales. Cette édition très recherchée est tirée à 315 exemplaires. 
Foujita gravur © France 3 / Culturebox

"Il s'agit du livre le plus rare et le plus recherché des ouvrage illustré par Foujita, c'était un jalon qui manquait à notre collection car nous recherchons à acquérir l'intégralité des livres  illustrés par Foujita", explique Sabine Maffre, la conservatrice de la bibliothèque Carnégie.

Foujita, japonais et rémois

L'artiste français d'origine japonais (décédé en 1968) avait un très grand attachement avec la ville de Reims. 
C'est en visitant la basilique Saint-Rémi, que Tsuguharu Foujita (1886-1968) a une illumination et décide de se convertir au christianisme. C’est là aussi qu’il a reçu son nom de baptême, Léonard, le 14 octobre 1959. A Reims, il a fait construire la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, à laquelle il a consacré plusieurs années de travailet peinte à la fin de sa vie. Il en a conçu l’architecture, les vitraux, les ferronneries, les sculptures et les fresques.
Et c’est dans cette chapelle qu’il repose, avec son épouse Kimiyo, décédée en 2009.
Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix à Reims édifiée par Foujita 

Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix à Reims édifiée par Foujita 

© Lenz, G./picture alliance / Arco Images G/Newscom/MaxPPP



"La Rivière Enchantée" de René Héron

"La Rivière Enchantée" de René Héron de Villefosse, historien et attaché des musées de Paris, est un ouvrage consacré à Paris.

 

Rivière enchantée foujita © France 3 / Culturebox