L'anthologie littéraire des Caraïbes et de l’Amazonie : une ouverture au monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/03/2016 à 10H58, publié le 22/03/2016 à 17H56
"L’anthologie littéraire des Caraïbes et de l’Amazonie" 

"L’anthologie littéraire des Caraïbes et de l’Amazonie" 

© FranceÔ / culturebox

C’est un gros volume, façonné comme un dictionnaire de textes et d’auteurs, que cette anthologie publiée chez Présence africaine. "L’anthologie littéraire des Caraïbes et de l’Amazonie" réunit des littératures rarement présentées ensemble en un seul livre.

Deux professeurs de lettres de Cayenne (Guyane) ont travaillé cinq ans à cet ouvrage. Elles ont constaté un « manque » dans l’appareil pédagogique proposé aux élèves du baccalauréat. Ainsi sur l’esclavage, ils sont censés connaître Voltaire et son « Candide », alors que bien d’autres auteurs de la sphère francophone des Caraïbes ou de l’Amazonie traitent du sujet dans leurs fictions ou dans leurs essais.

Laetitia Copin et Martine Buffet ont donc entrepris un vaste chantier de sélection et de présentation d’extraits. On retrouvera la préface de Jean-Paul Sartre, mais aussi la plus célèbre des anthologies du monde noir, publiée en 1948 et signée Léopold Sedar Senghor, comme des textes d’Edouard Glissant lui aussi auteur d’une « anthologie du Tout Monde » plus récente.

Reportage : Christian Tortel, Olivier Duflo, Raël Moine, Claudette Vaitilingom; Palette graphique Sarah Gadrey. Montage : Fred Martinvallet. Mixage : Jean-Pierre Arnaud.

https://videos.francetv.fr/video/NI_660811@Culture


Très didactique cette nouvelle anthologie élaborée en Guyane fait la part belle aux fondateurs de la négritude, dont le moins connu, Léon Gontran Damas, né en Guyane justement, mais aussi à des auteurs ou des genres inédits dans ce type d’ouvrage de référence : du récit de découvreur tel Christophe Colomb à la bande dessinée, la chanson avec Bob Marley, le texte politique avec Fidel Castro.

Cette ouverture à d’autres horizons prend en compte le « champ » et le « contrechamp », des auteurs autochtones comme des grandes plumes de la littérature universelle (Platon, Cendras, Breton, Malraux, Genet). Un classement par thème permet d’utiliser une référence littéraire à l’appui de toute démarche de réflexion intellectuelle, pour un simple exposé en classe ou une conférence, en puisant dans les textes relatifs à l’orpaillage ou à la conquête spatiale, des écrits les plus étonnants aux cultures orales d’Amazonie.