Matthieu Bonhomme, l'aventurier de la bande-dessinée

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/12/2012 à 16H25
Matthieu Bonhomme au travail chez lui à Paris

Matthieu Bonhomme au travail chez lui à Paris

© France Télévisions

Matthieu Bonhomme était l'invité ce week-end du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, dont le thème est cette année l'Aventure sous toutes ses formes. Un thème qui comme un gant à ce titi parisien qui enfant, rêvait de devenir cow-boy.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134597@Culture

A 39 ans, Matthieu Bonhomme a gardé son âme d'enfant. Lorsqu'il regarde par la fenêtre de son appartement parisien, ce n'est pas la tour Eiffel qu'il voit, mais plutôt des paysages exotiques. Car le dessinateur aime l'aventure. Passionné de bande dessinée depuis son enfance, il dévore les grands maîtres belges avec une délectation particulière pour Peyo qui reste son exemple pour sa façon de raconter en dessins. Un art qu'il va peaufiner jusqu'à la consécration en 2003 où sa BD "L'âge de raison" remporte le prix du meilleur premier album au Festival d'Angoulême. S'en suivront les séries "Le Marquis d'Anaon" (avec Fabien Vehlmann - Ed. Dargaud) et "Le voyage d'Esteban" (Dupuis) puis une collaboration sur "Omni-visibilis" avec Lewis Trondheim avec lequel il travaille actuellement sur un western "Texas cowboy" qui parait sous forme d'épisodes dans le journal Spirou.