"L'univers du créateur de Tintin" : les trésors de la prochaine vente Artcurial

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2017 à 17H18, publié le 10/11/2017 à 17H08
Hergé, L’Etoile mystérieuse, encre de Chine et gouache sur papier pour 2 strips de cet album publié en 1942.

Hergé, L’Etoile mystérieuse, encre de Chine et gouache sur papier pour 2 strips de cet album publié en 1942.

© Vente Artcurial

Quelques oeuvres originales signées Hergé, le créateur de Tintin, seront mises aux enchères le 18 novembre à Paris par la maison Artcurial. Des dessins originaux et préparatoires, des albums dédicacés, des cartes de voeux et des figurines complètent cette vente exceptionnelle. En voici les points forts.

1.
Un rare dessin en couleur du "Sceptre d'Ottokar" pour Le Petit Vingtième
C'est le clou de la vente "L"univers du créateur de Tintin" organisée par la maison Artcurial : un dessin en couleur signé Hergé pour la couverture du journal le Petit Vingtième publié le 14 février 1939. Cette oeuvre, à l'encre de Chine et aquarelle, est estimée entre 600.000 et 800.000 euros.

Le dessin (20,50 x 21 cm) représente Tintin et Milou se faisant escorter par un majordome au palais royal de Syldavie, le royaume (imaginaire) du "pélican noir". Il s'agit d'une illustration pour "Le Sceptre d'Ottokar", publié à l'époque en feuilleton en noir et blanc (d'août 1938 à août 1939) dans les pages du Petit Vingtième, supplément hebdomadaire pour la jeunesse du journal conservateur catholique belge Le Vingtième siècle.

Les couvertures du Petit Vingtième font partie des oeuvres les plus recherchées des Aventures de Tintin. C'est dans les pages de cet hebdomadaire qu'Hergé a appris à faire de la bande dessinée et a développé son style.
Hergé, Le Sceptre d’Ottokar. Encre de Chine et aquarelle pour le dessin de couverture du journal le Petit Vingtième publié le 14 février 1939.

Hergé, Le Sceptre d’Ottokar. Encre de Chine et aquarelle pour le dessin de couverture du journal le Petit Vingtième publié le 14 février 1939.

© Artcurial

 

2.
Les deux premiers strips de "L'Etoile mystérieuse"
Les deux premiers strips de "l'Etoile mystérieuse" tels qu'ils furent publiés dans le quotidien belge Le Soir en octobre 1941 sont également en vente. Ces strips qui correspondent à la première planche diffèrent légèrement de la version qui sera publiée en album par Casterman en 1942.

On voit Tintin et Milou marcher au coeur de la nuit dans une rue quasiment déserte. Tintin, la tête tournée vers le ciel, observe une étoile filante. Milou, perdu dans ses pensées, se heurte à un poteau et se retrouve la tête entourée d'étoiles.

Réalisés sur papier, à l'encre de Chine, crayon bleu et gouache, ces deux strips originaux (23,50 x 47,50 cm) sont estimés entre 300.000 et 400.000 euros.
Hergé, L’Etoile mystérieuse, encre de Chine et gouache sur papier pour 2 strips de cet album publié en 1942.

Hergé, L’Etoile mystérieuse, encre de Chine et gouache sur papier pour 2 strips de cet album publié en 1942.

© Vente Artcurial
3.
Un "Objectif Lune" dédicacé par des astronautes
Parmi les albums mis à l'encan, on remarque une édition originale, dédicacée par Hergé en 1953 pour le dessinateur belge Henri Ghion, d'"Objectif Lune". Cet album est également signé et dédicacé par plusieurs astronautes américains des missions Apollo.

Buzz Aldrin, pilote du module lunaire d'Apollo 11, deuxième homme à avoir marché sur la Lune écrit: "Premier marcheur sur la Lune après Tintin" ("First moonwalker after Tintin").

L'album est estimé entre 8.000 et 12.000 euros.

Parmi les autres oeuvres originales, on remarqué un crayonné d'une demi-planche des "Bijoux de la Castafiore". Cette demi-planche (20,50 x 33,40 cm) est estimée entre 55.000 et 65.000 euros.
Hergé (Georges Remi dit) 1907-1983, Les Bijoux de la Castafiore - Crayon sur papier pour la demi-planche 7B (en 2 strips) de cet album publié en 1963 aux éditions Casterman. Hauteur : 20,50 Largeur : 33,40 cm 

Hergé (Georges Remi dit) 1907-1983, Les Bijoux de la Castafiore - Crayon sur papier pour la demi-planche 7B (en 2 strips) de cet album publié en 1963 aux éditions Casterman. Hauteur : 20,50 Largeur : 33,40 cm 

© Artcurial

 

4.
Des cartes de voeux et des illustrations pour des jeux de société 

Des cartes de voeux envoyées par Hergé à ses proches, de 1958 à 1983, sont proposés à la vente, ainsi que des illustrations réalisées pour des jeux de société. Dès les années 40, Hergé a décliné les personnages des Aventures de Tintin sur des cahiers à colorier, des puzzles et jeux de société.

Les illustrations destinées au jeu de dominos Tintin et Milou, édité en 1961, sont estimées entre 20.000 et 30.000 euros. Hergé y avait réuni les personnages familiers du château de Moulinsart : Tintin et Milou mais aussi le capitaine Haddock, le professeur Tournesol et son pendule, les Dupondt et leur panoplie de détectives etc.

Hergé, Jeu de dominos Tintin et Milou, encre de Chine et collages, 1961. 

Hergé, Jeu de dominos Tintin et Milou, encre de Chine et collages, 1961. 

© Artcurial


A noter qu'un second volet de la vente du 18 novembre chez Artcurial est consacrée à de grands auteurs de la BD classique et contemporaine.