Jim Curious : un magnifique voyage poétique en 3D au rayon BD !

Mis à jour le 18/12/2012 à 17H46, publié le 17/12/2012 à 16H31
Un extrait de la couverture de Jim Curious

Un extrait de la couverture de Jim Curious

© Matthias Picard

Vous ne savez pas encore quoi offrir à Noël à votre neveu, à votre soeur, à votre ami ? Si vous êtes branché dessin, précipitez vous sur Jim Curious au rayon BD. C'est une pépite.

Céline plongée dans la lecture de Jim Curious

Céline plongée dans la lecture de Jim Curious

© Culturebox


Si votre voisine de bureau a chaussé des lunettes 3D pour lire un livre, n'allez pas préjuger de son état de santé mentale. C'est qu'elle a découvert un ouvrage original en 3D, et qu'elle est toute absorbée par sa contemplation. Jim Curious est né de l'imaginaire et du travail de Matthias Picard. Etudiant déjà, il s'intéressait aux images en 3D, dont le procédé avait été inventé au 19e siècle. Quelques années plus tard, il s'est jeté dans le grand bain avec cet album complet.

Technique

Inutile de dire que pour trouver la bonne technique, il a fallu faire de nombreux essais, se documenter. Matthias Picard s'est abord acheté des lunettes 3D et un ouvrage qui présentait des images. Plusieurs tests plus tard, il a trouvé cette technique. Il a créé le relief avec des calques, et des lignes bleues et rouges décalées du dessin original. Selon le coté du trait noir où elles étaient placés, le relief partait dans un sens ou un autre. Si vous avez chez vous de vieilles lunetes 3D, ou celles d'un cinéma, chaussez les, vous verrez le résultat dans cette image :

Une planche de l'album Jim Curious

Une planche de l'album Jim Curious

© Matthias Picard

Chapeau !

Pour les autres, imagniez un peu : vous rentrez avec ce petit scaphandrier dans le monde marin, et les poissons se détachent du papier, comment s'ils flottaient dans l'air, les coraux, les plantes semblent plus ou moins loin dans le dessin, comme si le papier avait une épaisseur... Vu de l'extérieur, on a un drôle d'air, avec ces lunettes. Vu de l'intérieur, on est comme dans une bulle, rêveur, on tatonne, on essaie de toucher les poissons, on contemple, on détaille. C'est un chouette voyage, parfois classé au rayon jeunesse, mais ne vous fiez pas à cette mention, c'est vraiment tout public, et chaudement recommandé !

Du témoignage à la 3D

Et ne rangez pas trop vite Matthias Picard dans un placard ou dans une case. Son album est sélectionné au Festival d'Angoulême. Le jeune homme s'est par ailleurs déjà fait remarquer il y  a un an à peine avec sa BD "Jeanine". Il s'agit d'une biographie dessinée de sa voisine de palier pendant ses études, une prostituée de 60 ans.
 

Jeanine, de Matthias Picard

Jeanine, de Matthias Picard

© Matthias Picard