Festival d’Angoulême : le succès grandissant des bandes dessinées historiques

Publié le 27/01/2018 à 17H53
Les bandes dessinées historiques rencontrent un succès grandissant en France

Les bandes dessinées historiques rencontrent un succès grandissant en France

© Culturebox - capture d'écran

En déambulant dans les allées du 45e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, on constate rapidement la place importante qu’occupent les BD historiques. L’Histoire est depuis longtemps une source d’inspiration pour les auteurs mais ces dernières années la production s’est largement étoffée et les lecteurs sont de plus en plus nombreux. Les ventes elles, ne cessent de progresser.

Les Français aiment l’Histoire, mais aussi la bande dessinée. Alors quand des dessinateurs et scénaristes marient les deux, le succès est souvent au rendez-vous et certaines séries phares se vendent aujourd’hui à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires.

De la préhistoire à la Révolution Française, de la Rome Antique au Moyen-Age, toutes les périodes sont abordées, même si certaines fascinent un peu plus les lecteurs, comme les années 30, les conflits mondiaux et notamment la Grande Guerre. Une façon d’aborder différemment ces évènements marquants.

Reportage : E. de Pourquery / M. Azor-Diawara / C. Beauvalet

https://videos.francetv.fr/video/NI_1173047@Culture

 

Réinventer l'Histoire

Si au début la BD historique avait plutôt une visée pédagogique, le genre s’est enrichi de fictions et d’aventures transposées dans un contexte historique. Mais certains auteurs continuent d’aller chercher la petite histoire dans la grande. C’est le cas de Philippe Charlot et Xavier Fourquemin qui signent la série "Le Train des orphelins" revisitant un pan méconnu de l’histoire américaine. Le sort des dizaines de milliers d’enfants sans famille issus de l’émigration européenne, abandonnés à leur sort dans les rues des villes de la côte Est au milieu du 19e siècle, et qui furent envoyés en train dans l’Ouest afin d’être adoptés.

Mais les séries qui fonctionnent le mieux sont celles mettant en scène des personnages célèbres, quitte à s’offrir quelques libertés avec la réalité et à réinventer l'Histoire. En tout cas le genre a encore de beaux jours devant lui si l’on en juge par la longueur des files d’attentes au moment des dédicaces. Des auteurs de bandes dessinées historiques qui sont parait-il les plus sollicités. 

Le Train des orphelins

© DR