Festival de BD d'Angoulême : 10 événements à ne pas rater dans le riche programme de la 46e édition

Par Laurence Houot (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 22/01/2019 à 17H29, publié le 22/01/2019 à 14H44
Emil Ferris en septembre 2018 , exposition galerie Martel

Emil Ferris en septembre 2018 , exposition galerie Martel

© Laurence Houot - Culturebox

La 46e édition du Festival international de la BD d'Angoulême ouvre le jeudi 24 janvier. Cette année le Festival honore deux genres qui dominent le marché : le manga et le comics, avec notamment les 80 ans de Batman, qui se voit consacré par une grande exposition. Mais le festival fait aussi la part belle à la création. Culturebox vous a sélectionné 10 événements à ne pas rater du cru 2019.

Le plus gros événement européen de la bande dessinée, avec ses 1.500 auteurs présents, s'ouvrira jeudi 24 janvier dans un contexte vivifiant : selon une étude de l'institut GfK réalisée à l'occasion du Fibd, la BD a atteint en 2018 son plus haut niveau de ventes et de chiffres d'affaires depuis 15 ans. L'an dernier, 44 millions d'exemplaires de BD ont été vendus générant un chiffre d'affaires de 510 millions d'euros, a relevé l'étude de GfK. Les ventes de BD ont progressé de 2,5% en 2018 par rapport à l'année précédente.

Manga et Comics à l'honneur

Cette année, le festival fait une part encore plus belle au manga qui contribue le plus à la croissance du marché avec +11% de ventes en nombre d'exemplaires vendus en 2018. Baptisé "Manga City", l'espace dédié au manga occupera une surface de 2.500 m2 (contre 1.000 m2 l'an dernier).

"Les Français sont de plus en plus fans du genre, quel que soit le type de manga. Le manga représente plus d'une vente de BD sur trois en France en 2018", remarque Paul-Antoine Jeanton, expert livre de GfK. Les comics avec leurs super-héros progressent également avec une hausse de 5% des ventes. Le Festival honore cette année aussi ce genre très prisé des lecteurs, notamment avec une grande exposition pour fêter l'anniversaire de Batman, 80 ans.

Grand Prix et Fauve d'Or

Pour succéder à l'Américain Richard Corben couronné l'an dernier, trois illustrateurs dont une femme sont en lice pour le grand prix du Fibd qui récompense chaque année un auteur pour l'ensemble de son œuvre : Emmanuel Guibert, la Japonaise Rumiko Takahashi et l'Américain Chris Ware. Verdict mercredi 23 au soir.

45 albums sont en lice pour Le Fauve d'Or, qui selon GfK, a "un véritable effet multiplicateur" sur les ventes. Parmi les auteurs en lice, Riad Sattouf pour le quatrième volet de "L'Arabe du futur", un best-seller vendu déjà à plus de 216.000 exemplaires, selon des données récoltées par le magazine professionnel Livres Hebdo. On trouve également "Moi ce que j'aime c'est les monstres" de l'Américaine Emil Ferris (déjà lauréate du prix ACBD des critiques, deux anciens de Charlie Hebdo : Luz pour "Indélébiles" et Catherine Meurisse pour "Les grands espaces", mais aussi "Au travers", de Tom Haugomat (Thierry Magnier) ou encore "Heimat", de Nora Krug (Gallimard BD), "Les Rigoles" (Actes Sud BD), de Brecht Evens. 

Le prix René Goscinny qui honore chaque année un scénariste de BD pour l'ensemble de son œuvre a été décerné à Pierre Christin, scénariste notamment de la série "Valérian et Laureline".

Décloisonner la bande dessinée, "l'un des univers culturels les plus clivés qui soient"

Les organisateurs du festival, qui souhaitent "abattre les cloisons entre les différents genres" ont mitonné pour les festivaliers des dizaines d'événements, expositions, rencontres, qui font aussi une belle place à la bande dessinée alternative, la création, l'audace.

"Le challenge de demain, souhaite Stéphane Beaujean, sera de convaincre les éditeurs, encore frileux, de se mélanger dans des espaces décloisonnés, réunis autour d'un lien éditorial qui ne serait plus celui de la culture d'origine". Bref, que le milieu de la bande dessinée cesse d'être "l'un des univers culturels les plus clivés qui soient".

La situation est déjà en train de changer et les lecteurs de BD achètent de plus en plus des albums de genres différents, se félicitent notamment les libraires.

Le programme de tous les événements de cette 46e édition du festival d'Angoulême est à retrouver sur le site du Festival. 

Culturebox a déniché pour vous 10 événements à ne pas rater de cette édition 2019. 

10 événements à ne pas rater a Angouleme
 

1. Rencontre Internationale Emil Ferris
Auteure du roman graphique entièrement dessiné au stylo à bille,  "Moi ce que j'aime c'est les monstres", Emil Ferris est une personne incroyable. Ne ratez pas l'occasion de la rencontrer à Angoulême.
Rencontre animée par Romain Brethes.

Pages intérieures, "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres"

Pages intérieures, "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres"

© Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture)

(Vendredi 25, à 15h, Espace Franquin, salle Buñuel Places disponibles le jeudi 24 à partir de 10h au Numéro 6, la boutique de l’Association du Festival, au 6 rue de l’Arsenal, et le vendredi 26, à partir de 10h, à l’espace Franquin.)

2. Rencontre Internationale Bernadette Després
C'est elle qui a créé les deux loustics Tom-Tom et Nana. Intérressant de compléter la visite de la grande exposition consacrée à son travail avec cette rencontre, animée par Romain Gallissot

Bernadette Despres, dessinatrice de Tom-Tom et Nana

Bernadette Despres, dessinatrice de Tom-Tom et Nana

© D. Chauveau

("Bernadette Després, 50 ans à dessiner la jeunesse" Samedi 26, 11h30 à 13h à l'Espace Franquin - Salle Buñuel. Places disponibles le vendredi 25 à partir de 10h au Numéro 6, la boutique de l’Association du Festival, au 6 rue de l’Arsenal, le même jour, à partir de 14h, à l’espace Franquin, et le samedi 26, à 10h, à l’espace Franquin.)


3. Masterclass Riad Sattouf
On ne le présente plus. Le tome 4 de "L'Arabe du Futur" (Allary éditions) est en lice pour le Fauve d'or 2019. Une exposition rétrospective, "L'écriture dessinée", lui est consacrée à la BPI de Beaubourg jusqu'au 11 mars 2019. 

Riad Sattouf dans l'exposition qui lui est consacrée, "L'écriture dessinée", à la BPI du Centre Pompidou

Riad Sattouf dans l'exposition qui lui est consacrée, "L'écriture dessinée", à la BPI du Centre Pompidou

© Marc Felix

(Masterclass de Riad Sattouf, animée par Tewfik Hakem Samedi 13h30 - 14h30 / Espace Franquin - Salle Buñuel)

4. Concert dessiné Brecht Evens / Chassol / Céline Devaux
En association avec le Festival Jazz à Vienne, Le festival d'Angoulême propose une rencontre entre Chassol, pianiste compositeur, Brecht Evens, artiste et auteur de BD flamand, et Céline Devaux, réalisatrice et illustratrice. Un spectacle qui mêle musique, dessin, et vidéo. A voir en direct, puis en replay sur Culturebox.

(Théâtre d'Angoulême, scène nationale - vendredi 25 janvier 2019 à 21h00).

5. Rencontre avec Nora Krug
Elle est l'auteure de "Heimat" (Gallimard BD), un roman graphique qui raconte un retour sur le passé de sa famille dans l'Allemagne nazie. Passionnant. Rencontre avec Philippe Collin, Nora Krug (États-Unis)  Animée par Sylvain Lesage.
("La mémoire face au nazisme", samedi 26 janvier, Conservatoire - Auditorium)


6. Exposition Batman
Pour ses 80 ans, le festival d'Angoulême rend hommage cette année à Batman, avec "Batman 80 ans : un genre américain démasqué", une grande exposition "immersive et ludique" qui propose un voyage dans tous les lieux culte du plus célèbre des super héros américains. Pour les super fans, visite à compléter avec une master class en présence de trois auteurs de la série. 

Batman

Batman

© Ardian-Syaf, Vicente-Cifuentes / DC-TM-2013-2016-DC-COMICS-All-Rights-Reserved/2018-URBAN-COMICS pour la version française

("Batman 80 ans : un genre américain démasqué" du 24 au 27 janvier 2019 - L’Alpha, médiathèque de grand Angoulême. 
Master-class vendredi 25 10h - 12h. Avec Paul Dini, Jock et Frank Miller, animée par Lloyd Chery, Espace Franquin - Salle Louis Buñuel)

7. Pierre Feuille Ciseaux #6
L'association ChiFouMi, qui œuvre pour la reconnaissance de nouvelles formes de BD, organise la manifestation Pierre Feuille Ciseaux, une résidence d'artistes qui donne lieu ensuite pendant le festival à une exposition, et à des rencontres.
(Musée du Papier du 24 au 27 janvier 2019)

8. Exposition Jérémie Moreau
Le festival lui devait bien ça : à 32 ans, ce jeune auteur a un parcours intimement lié au festival d'Angoulême. Il y a commencé sa carrière en participant à l'âge de 8 ans au concours de la BD scolaire, et réitérant sa participation chaque année, il a obtenu le prix en 2005. En 2012, il emporte le Prix Jeunes Talents, avant de devenir le lauréat l'an dernier du Fauve d'or avec "La saga de Grimr" (Delcourt 2017). Un parcours et une oeuvre à découvrir cette année au festival, qui lui consacre une grande exposition. 

Jérémie Moreau à Angoulême le 27 janvier 2018 lors de la remise de son Fauve d'Or pour "La saga de Grimr" (Delcourt)

Jérémie Moreau à Angoulême le 27 janvier 2018 lors de la remise de son Fauve d'Or pour "La saga de Grimr" (Delcourt)

("La saga de Jérémie Moreau", du 24 janvier au 9 février 2019 - L'Alpha - Atrium et une rencontre : "Dans les coulisses de la création Avec Jérémie Moreau / Animée par Benjamin Roure Samedi 26 janvier 14h30 - 16h L'Alpha - Auditorium)


9. Exposition Jeunes Talents
L'occasion de découvrir le travail des 20 jeunes auteurs sélectionnés pour le Prix Jeunes Talents, ainsi que le travail d'un ancien lauréat. Cette année, le festival a choisi de présenter le travail d'Elsa Abderhamani (lauréate 2016) et Juliette Mancini (lauréate en 2014), et leur revue "Bien Monsieur", qui a reçu le prix de la BD alternative en 2018. Dans le même espace, une salle de lecture propose les ouvrages publiés par les lauréats du concours. 
(Pavillon Jeune Talents, du 24 au 27 janvier 2019)

10. Le Bal Masqué de la Nef #2
Une soirée electro graphique concoctée en partenariat avec le FIBD.
DJ set : Arnaud Rebotini , Busy P, Irène Drésèl, MLD
Dessin : Florence Dupré La Tour, Cyril Doisneau, Christophe Bataillon et Marie Spénale
"Distribution de masques avec lunettes 3D intégrées à l'entrée de la soirée pour avoir un autre regard sur ce qui vous entoure… Un atelier d’impression 3D et si vous vous approchez des sérigraphies éditées par La Nef avec votre téléphone, il risque de se passer quelque chose."  Une soirée singulière en perspective...

(La Nef, Samedi 26 janvier de 21h30 à 4h00, à noter, navettes gratuites avec DJ, aller/retour)